Accueil ACTUALITÉS Sommet France-Océanie : Des avancées et des engagements

Sommet France-Océanie : Des avancées et des engagements

cop21

Le 4ème sommet France-Océanie s’est tenu ce 26 novembre à l’Élysée, sous la présidence de François Hollande, en présence des chefs d’États et de gouvernement de la région et des délégations de Nouvelle-Calédonie, de Polynésie Française et de Wallis et Futuna.

Ce sommet a été marqué par le soutien « sans réserve » apporté par le président de la République à la démarche d’adhésion de la Nouvelle-Calédonie et de la Polynésie Française en tant que membre à part entière du Forum des iles du Pacifique et en tant que membre associé de Wallis et Futuna.

Pour François Hollande, la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française, Wallis et Futuna seront les représentants de la France au Forum. « Ce sera l’occasion pour nous, non pas de nous désengager, a-t-il déclaré, mais au contraire de nous engager encore davantage à travers le Fonds Pacifique ».

Calédonie Ensemble salue également le fait que la France, organisatrice de la COP21, prenne à son compte les attentes de l’Océanie en terme de lutte contre le réchauffement climatique. Le président de la République a souligné que pour les États insulaires du Pacifique, « ce n’est pas une question de cadre de vie, c’est une question de survie ».

Calédonie Ensemble se félicite des résultats de ce sommet France-Océanie, dont le député Philippe Gomès avait sollicité la tenue lors de la visite du Chef de l’État en Nouvelle-Calédonie en novembre 2014. Malgré les périls auxquels notre pays fait face, il marque l’attachement de la France à notre région, et son engagement à soutenir l’intégration régionale des trois territoires français du Pacifique.

À voir aussi :

Pour l’honneur d’une femme

( 22 novembre 2017 ) Harold Martin condamné à 3.400.000 XPF de dommages et intérêts pour d…