Accueil VU SUR LE WEB Femmes d’Outre-mer pour l’eau, la diversité et le climat : Nina Julié

Femmes d’Outre-mer pour l’eau, la diversité et le climat : Nina Julié

nina

( 30 novembre 2015 ) Transmettre, voilà un mot qui définit et canalise l’énergie de Nina. Enseignante en lycée, à la tête d’une association pour les jeunes, Nina a eu de multiples engagements et fonctions avant d’être appelée par la politique. Très active dans de nombreux réseaux associatifs, elle est aujourd’hui élue à la Province Sud et au Congrès de la Nouvelle-Calédonie avec de nombreux dossiers à son arc, dont celui de l’environnement. Déterminée, elle essaie de traduire son action autour d’une simple cause : « faire connaître son environnement pour inciter à sa protection.”

Tournée vers l’autre, désireuse de renseigner pour faire assimiler, Nina est persuadée que la protection de l’environnement passe par la compréhension des enjeux qui la caractérisent. « A partir du moment où tu connais ton environnement, les menaces auxquelles il est confronté, tu peux le protéger et être amené à te battre pour lui.” Passionnée, Nina se laisse porter par cet héritage qu’elle veut transmettre et ce combat qu’elle mène pour l’avenir des jeunes générations.

« J’ai envie de montrer comment toi, eux, moi, nous avons en chacun de nous la possibilité de porter des messages et de faire changer les choses très concrètement. » Pour elle, cela passe par l’implication des jeunes dans la conduite de projets éco-citoyens. « Nous devons inciter davantage nos jeunes à s’investir dès maintenant dans la vie de leur cité » Autre cheval de bataille, le partage et l’action collective autour d’aires de gestion où chacun peut retrouver le lien à la terre et à la tradition tout en menant des actions en faveur d’un développement économique durable du territoire dans lequel il vit. « Les clés du changement passent par l’éducation à l’environnement et plus largement au développement durable et par la volonté d’évoluer pour protéger ensemble. »

A ce titre, l’eau n’échappe pas à l’ambition de Nina. Cette jeune femme au sourire lumineux et aux expressions qui contaminent, considère que tous les Calédoniens sont sensibles au sujet de l’eau, tous souhaitent la préserver car elle symbolise la vie. Pourtant, sur le terrain, si cette préoccupation est omniprésente, les comportements eux sont loin d’être exemplaires. « La Nouvelle Calédonie, c’est une population multi-culturelle, aux coutumes profondément ancrées, qui a connu une ouverture rapide sur le modernisme bouleversant les comportements et les habitudes… Le rapport à l’eau le montre. »

Le climat, ces changements climatiques dont on parle beaucoup montrent les limites des discours et agacent Nina qui préfère l’action et les actions. « Les habitants des petits pays insulaires sont les premiers à subir les effets du changement climatique et pourtant ils n’en sont pas à l’origine. » Pour Nina, il est temps d’arrêter d’attendre de la part des grandes puissances qu’elles s’accordent sur un plan de sauvetage et nous fournissent les solutions. Nous devons être pro-actifs, rechercher des indicateurs fiables de ce changement climatique, proposer des procédés innovants, mutualiser nos moyens et nos compétences pour nous adapter dès à présent.

Décidément volontaire et dédiée à l’avenir, Nina dit ne pas être une fervente défenseuse de l’environnement et ne pas appartenir à une catégorie. Universelle, active, elle se bat « pour laisser de quoi vivre aux prochaines générations. » Et quand on évoque un rêve pour l’eau, Nina sourit avec cet enthousiasme qui la caractérise. « Il faut trouver un procédé qui permette de la reproduire tout en gardant la volonté de la préserver. » Inquiète de tomber dans les discours aux idées reçues ou de ne pas être concrète, Nina transmet cette force et cette envie de « détenir les clés du développement pour faire en sorte de prendre les bonnes décisions pour le bien de notre environnement. »

Nina Julié travaille à la province Sud

Source : Ultramarine

À voir aussi :

Philippe Gomès sur NC 1ère, samedi 25 novembre

Ce samedi 25 novembre 2017, le député Philippe Gomès sera l’invité sur NC 1ère, à pa…