Accueil ASSEMBLÉE NATIONALE Tarifs bancaires : À la suite de l’accord passé entre le Haut-Commissariat et les banques le député Philippe Gomès interpelle la ministre des Outre-mer

Tarifs bancaires : À la suite de l’accord passé entre le Haut-Commissariat et les banques le député Philippe Gomès interpelle la ministre des Outre-mer

tarifs bancaires

( 2 février 2016 ) Au lendemain de la signature entre le Haut-commissaire et les responsables des banques calédoniennes d’un protocole d’accord sur les tarifs bancaires pour l’année 2016, le député Philippe Gomès est intervenu à l’Assemblée Nationale.

L’accord signé à Nouméa entre dans le cadre des négociations mises en place depuis 2013 et visant à réduire les frais bancaires, exorbitants en Nouvelle-Calédonie, jusqu’à ce qu’ils atteignent un niveau qui ne soit que de 50 % supérieur à ceux des tarifs pratiqués en Métropole. Dans son intervention, Philippe Gomès a d’ailleurs souligné le caractère très modeste de l’ambition affichée par ces négociations entre l’État et les banques.

Dans une question à la ministre des Outre-mer, le député calédonien a dénoncé le caractère discriminatoire à l’encontre des Calédoniens, des tarifs bancaires pratiqués dans le pays et il a demandé que l’État obtienne des banques d’une part qu’elles réduisent leurs tarifs de manière significative et d’autre part qu’elles ne reprennent pas d’une main ce qu’elles ont donné de l’autre.

Et en réponse à la ministre George Pau-Langevin qui soulignait les efforts de l’État, Philippe Gomès a déclaré à l’Assemblée : « l’effort est tellement microscopique qu’il n’est pas mesurable » !

À voir aussi :

Sénatoriales 2017 : Pour un avenir dans la France aux couleurs de la paix

( 22 septembre 2017 ) Gérard Poadja : « Dimanche 24 septembre, 552 grands électeurs calédo…