Accueil ACTUALITÉS Comité des signataires : Un nouvel élan pour préparer l’avenir

Comité des signataires : Un nouvel élan pour préparer l’avenir

( 5 février 2016 ) 1/ Un litige électoral clos

Ce Comité nous a d’abord permis de solder le passé de nos oppositions sur le corps électoral dans le prolongement du précédent comité de juin 2015. « Les partenaires conviennent de déclarer comme politiquement clos le litige relatif aux inscriptions électorales » indique le relevé de conclusions.
Après quinze années de polémiques il était temps. Solder définitivement les comptes du passé étaient le préalable à l’ouverture de nouvelles perspectives pour l’avenir.

2/ Des discussions qui s’engagent concrètement pour préparer le « jour d’après » le référendum de 2018

D’ici le mois d’octobre prochain, dans le cadre de la préparation du référendum de 2018, les formations politiques calédoniennes se sont engagées à définir, avec le concours technique de la mission d’experts de l’État, la somme de leurs « convergences » sur l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie.

En clair ce qui nous rassemble sur le futur du pays.

C’est la vision de Calédonie Ensemble depuis l’origine :
Quelle que soit notre sensibilité politique, indépendantiste ou non indépendantiste, nous sommes capables de nous retrouver sur 90% du projet politique, institutionnel, économique et social constitutif de notre avenir.

La somme des « convergences » c’est ça : C’est un « tronc commun » pour le futur de notre pays. Pour autant des « divergences » subsisteront entre nous. Elles devront aussi être identifiées.
Elles touchent au cœur de nos convictions. Elles séparent ceux qui veulent d’une Nouvelle-Calédonie très émancipée, mais qui demeurent dans les limites de la République, et ceux qui souhaitent qu’elle accède à une souveraineté internationalement reconnue en devenant un État de plein exercice.

Ce travail d’identification des « convergences » et des « divergences » étant accompli les calédoniens seront « éclairés » sur « le jour d’après » le référendum, et ce, quel que soit leur choix.

C’est en tout cas ce « consensus éclairé » que nous appelons de nos vœux et à l’émergence duquel Calédonie Ensemble se consacrera totalement : au-delà des slogans se mettre d’accord, de manière concrète, sur nos accords… et nos désaccords, afin que le peuple calédonien se prononce en toute connaissance de cause lors du référendum de 2018.

Pour lire le relevé de conclusion du 14è comité des signataires, cliquez-ici

À voir aussi :

Rencontre citoyenne à Thio, mercredi 19 septembre 2018 à 18h

Le 4 novembre prochain, les Calédoniens devront répondre par « oui » ou par « non » à la q…