Accueil ACTUALITÉS Philippe Dunoyer sur RRB : Listes électorales, comprendre ce qu’il faut faire

Philippe Dunoyer sur RRB : Listes électorales, comprendre ce qu’il faut faire

PDunoyer-3

( 8 mars 2016 ) Au nom de Calédonie Ensemble, Philippe Dunoyer a pris part à l’émission « Citoyens » sur RRB, en compagnie du secrétaire général du Haut-commissariat, Laurent Cabrera, et de Sonia Backès, pour les Républicains.

L’objet de cette émission, au cours de laquelle les auditeurs ont pu poser des questions, était de faire un point complet sur les démarches à suivre au sujet des inscriptions sur les listes électorales spéciales pour les provinciales et pour le référendum de sortie.

Il a ainsi été tout d’abord question des conditions à respecter.

Le problème se pose pour l’inscription des jeunes qui ont eu 18 ans dans l’année écoulée. Quelles démarches doivent-ils entreprendre ?

De nombreux auditeurs se sont interrogés sur la nature des documents à produire pour confirmer qu’ils étaient bien présents en Nouvelle-Calédonie dans les délais exigés. D’autres ont également demandé pourquoi il leur revenait d’apporter ces justificatifs.

Ce qui inquiète les Calédoniens outre d’avoir à se justifier, est d’avoir à fournir des justificatifs dans des délais extrêmement serrés. Un point sur lequel Philippe Dunoyer a insisté.

Lors de cette émission, Philippe Dunoyer a tenu à rappeler que dans leur très grande majorité, et concernant le référendum de sortie de l’accord, les Calédoniens seront automatiquement inscrits sur la liste électorale.

En réponse à une auditrice qui s’inquiétait de savoir si le vice-rectorat pouvait fournir des documents relatifs au dossier scolaire de ses enfants, Philippe Dunoyer a rappelé que tous les documents attestant du bon délai de présence en Calédonie, étaient recevables.

De nombreux auditeurs, comme en témoignent ces quelques exemples, ont pu interroger les invités de l’émission sur des cas concrets.

En conclusion, Philippe Dunoyer a rappelé que sur cette question majeure des inscriptions sur les listes, la vigilance était de rigueur.

Source : RRB

À voir aussi :

Philippe Gomès : « Il nous faut définir notre patrimoine commun »

Le député Philippe Gomès a participé ce 18 novembre au colloque sur l’avenir institutionne…