Accueil VU SUR LE WEB Le Fonds Nickel permettra de sauvegarder 500 emplois

Le Fonds Nickel permettra de sauvegarder 500 emplois

nickel

( 15 mars 2016 ) Philippe Germain : « Cet après-midi, dans le prolongement du Comité des signataires de début février et du plan de soutien au secteur du nickel que j’ai présenté le 8 mars, le conseil d’administration du Fonds Nickel s’est réuni pour décider des modalités d’intervention au profit des entreprises du secteur minier et des sous-traitants.
Au vu des pertes de chiffre d’affaires des sociétés minières de moins de 500 salariés, décision a été prise de leur venir en aide rapidement par une prise en charge partielle des cotisations patronales.
Ce soutien est proportionnel à la perte subie : 1/3 de prise en charge à compter de 25 % de perte de rémunération, et graduellement jusqu’à 90 % de perte de rémunération par rapport au 1er trimestre 2015. Par ce concours exceptionnel, environ 400 emplois pourront être sauvegardés.
Une attention particulière s’est portée également sur la situation des sous-traitants, durement frappés par la baisse d’activité du secteur. Il s’agit notamment d’entreprises de forage, de minage, de laboratoires d’analyse, de prestations en environnement, de bureaux d’études.
Les règles d’intervention retenues sont les mêmes que pour les sociétés minières, tout en précisant que seront éligibles les seules activités de sous traitance liées à la mine. Une centaine d’emplois seront ainsi sauvegardés.
En application de ces critères d’intervention, des décisions de soutien seront prises dans les prochains jours au profit des entreprises.
Le conseil d’administration a enfin identifié des travaux environnementaux aux abords des centres miniers, pouvant être confiés aux acteurs et visant à compenser une baisse d’activité liée notamment à l’impossibilité d’exporter. »

À voir aussi :

Cérémonie émouvante à la mémoire de ce Grand Homme, Guyèdre Wamedjo

( 18 novembre 2017 ) Gérard Poadja : « Fervent défenseur de la citoyenneté. Mes remercieme…