Accueil VIDÉOS Un quarteron de tartuffes

Un quarteron de tartuffes

budget

( 8 avril 2016 ) Calédonie Ensemble par la voix de son porte-parole Philippe Dunoyer n’a pas tardé à répondre aux attaques du groupe les Républicains au congrès et à rétablir la vérité.

À ces élus qui se livraient à une critique de l’action de Philippe Germain au terme de sa 1ère année à la présidence du gouvernement, Philippe Dunoyer a répondu par les chiffres. « Il ne s’agit pas de critiques, a-t-il déclaré, il s’agit de mensonges ».

Ainsi, si Sonia Backès parle de 1 000 suppressions d’emploi sur un an, la réalité est qu’entre 2012 et 2014 (gestion Martin-Backès-Ligeard), le nombre de demandeurs d’emploi a atteint 799, contre 121 en 2015 sous la présidence Germain.

Sur la même période 2012-2014 (gestion Martin-Backès-Ligeard), les dépenses de fonctionnement du gouvernement ont augmenté de 9 milliards de francs, alors qu’en 2015 Philippe Germain a réduit ces dépenses de 5 milliards !

Sans oublier qu’il y a un an, et du fait de la gestion Martin-Backès du gouvernement, le déficit de la Nouvelle-Calédonie était de 5 milliards et celui des régimes sociaux de 10 milliards. « Tout le travail du gouvernement Germain, a déclaré Philippe Dunoyer, a consisté à réduire les déficits et redresser les comptes publics au prix de sacrifices que tout un chacun mesure dans sa vie quotidienne ».

Philippe Dunoyer a appelé les Calédoniens à ne pas être dupes des agissements de « quelques élus du groupe les Républicains au congrès, qui préfèrent agir en tirailleurs, privilégiant leurs ambitions personnelles, dans la perspective notamment des élections législatives de 2017 ».

Et en conclusion, il a appelé ces élus du groupe des Républicains au Congrès a faire preuve de responsabilité « ces élus, dit-il,seraient bien inspirés de prendre exemple sur leur chef qui s’est engagé résolument dans une démarche responsable et constructive pour franchir les prochaines étapes décisives du devenir du Territoire ».

Source : NC 1ère

À voir aussi :

Sénatoriales 2017 : Pour un avenir dans la France aux couleurs de la paix

( 22 septembre 2017 ) Gérard Poadja : « Dimanche 24 septembre, 552 grands électeurs calédo…