Accueil FOCUS MÉDIA Philippe Gomès : Le montant et les modalités du prêt de l’État à la STCPI doivent être discutées

Philippe Gomès : Le montant et les modalités du prêt de l’État à la STCPI doivent être discutées

STCPI
( 5 mai 2016 ) Journaliste : « Sur le montant du prêt, Manuel Valls a annoncé qu’il pourrait aller jusqu’à 200 millions d’euros, soit 24 milliards de francs pacifiques d’ici 2018. Il est évident que la STCPI, qui entend jouer son rôle d’actionnaire minoritaire, veut emprunter le moins possible, plutôt le plus justement possible. L’actionnaire principal, qui est Eramet, devra lui aussi assumer sa part au-delà des 150 millions déjà débloqués jusqu’en juin 2016, c’est ce que laissait entendre Philippe Gomès » :

Philippe Gomès : « Le débat a eu lieu sur le montant de l’emprunt. Il y a une divergence d’appréciation aujourd’hui entre le montant qui a été proposé par l’État et ce que nous considérons, nous, comme devant être emprunté par la STCPI parce que, correspondant à la responsabilité de la STCPI en tant qu’actionnaire minoritaire. La SLN est dirigée, de fond en combles, de haut en bas, par Eramet, pas par la STCPI. Parce qu’il y a une part du désastre contre lequel personne ne peut rien, c’est l’effondrement des cours, et puis il y a une autre part du désastre qui est liée à une stratégie qui a été celle d’Eramet et qui a été une stratégie erratique, je pense à la distribution des 100 milliards de francs CFP de dividendes, je pense également à la centrale électrique dont la construction a été décalée tout au long de la décennie écoulée. Donc, on a des remarques à faire sur le montant de l’emprunt sollicité, et puis bien sûr des remarques sur les modalités de cet emprunt, notamment le taux de l’emprunt, son évolution, ainsi que le cas échéant, l’impact fiscal de l’emprunt. »

Source : RRB

À voir aussi :

Sénatoriales 2017 : Pour un avenir dans la France aux couleurs de la paix

( 22 septembre 2017 ) Gérard Poadja : « Dimanche 24 septembre, 552 grands électeurs calédo…