Accueil VU SUR LE WEB Motion de censure contre le gouvernement de Manuel Valls

Motion de censure contre le gouvernement de Manuel Valls

motion

( 12 mai 2016 ) Philippe Gomès : « En ce jeudi après-midi le débat fait rage sur la motion de censure déposée par l’opposition contre le gouvernement de Manuel Valls. Pour ce qui me concerne je distingue deux choses :

– L’action de Manuel Valls à l’égard de la Nouvelle-Calédonie qu’il a pu réaffirmer lors de sa venue. J’ai salué son engagement politique personnel dans les discussions menées pour préparer la sortie de l’accord de Nouméa ainsi que le soutien financier indispensable que l’État apporte à la SLN. Je l’ai remercié aussi pour l’attention particulière qu’il a manifestée pour la brousse lors de sa visite chez Jean-Jacques Delathière à La Foa.

– L’action de Manuel Valls dans le cadre de la politique économique et sociale menée à l’échelle de la France. Même si quelques mesures vont dans le bon sens, c’est trop peu et trop tard. Une fiscalité à un niveau confiscatoire, un déficit de 3,5 % du PIB, une croissance atone, un chômage à 11 % de la population active, une politique européenne en panne, etc.. tels sont les principaux résultats du quinquennat de François Hollande. Et la France en sort exsangue.
En conséquence je voterai pour la censure du gouvernement. »

« Le vote de la motion de censure est en cours. C’est un vote solennel qui s’effectue à l’aide des cartons en plastique dont chaque député dispose et sur lesquels son nom est inscrit. »

13151963_1307628709266913_4556674342544221476_n

« Seuls les votes POUR la motion sont comptabilisés ( couleur bleu ciel ). Le gouvernement est renversé si la motion de censure recueille la majorité absolue des membres composant l’Assemblée nationale ( 289 sur 577 ). À l’occasion de ce vote des voix des écologistes, de l’extrême gauche et des « frondeurs  » socialistes s’ajouteront à celles de l’opposition qui a déposé la motion de censure….
Pour autant le nombre de voix ne devrait pas être suffisant pour que le gouvernement soit renversé. Mais, si la motion était adoptée, le Premier ministre devrait séance tenante présenter sa démission au Président de la République. »

13177490_1307630642600053_4059492900645333963_n

« Résultats : 246 voix POUR.
Les « frondeurs » n’ont finalement pas participé au vote…
La majorité absolue n’étant pas atteinte la motion de censure est rejetée et la loi El Khomri adoptée. »

À voir aussi :

La victoire aux sénatoriales

( 24 septembre 2017 ) Dès le 1er tour de scrutin, les candidats de la plateforme, Gérard P…