Accueil VIDÉOS Une excellente réforme pour le pays, trop de nos jeunes se trouvant dans une impasse faute de places disponibles

Une excellente réforme pour le pays, trop de nos jeunes se trouvant dans une impasse faute de places disponibles

( 16 août 2016 ) Ce mardi matin, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a présenté plusieurs arrêtés concernant l’enseignement secondaire et l’enseignement supérieur. Bonne nouvelle, les bacheliers disposeront à la rentrée 2017 de 150 places supplémentaires en BTS.

Répondre aux besoins de l’économie calédonienne

Pour les classes d’enseignement supérieur du second degré public et privé de la Nouvelle-Calédonie, la rentrée 2017 est marquée par une forte augmentation des capacités d’accueil des classes de brevet de technicien supérieur (BTS) : plus de 150 places supplémentaires qui permettront de répondre aux besoins exprimés par les milieux économiques.
Cette évolution s’accompagne d’une diversification des spécialités de BTS, avec l’ouverture en 2017 de nouvelles filières : un BTS « Étude et réalisation d’agencement » au lycée professionnel Petro-Attiti, un BTS « Systèmes numériques » et un BTS « Métiers des services à l’environnement » au nouveau lycée polyvalent du Mont-Dore.

CAP et bacs pros au lycée du Mont Dore, séries technologiques, industrielles et scientifiques en province Nord

Toujours dans le même souci d’adéquation entre marché du travail et formation initiale, le gouvernement annonce également la création de nouvelles filières de certificats professionnels ou CAP et de baccalauréats professionnels dans les secteurs de l’environnement et du numérique au sein du futur Lycée du Mont-Dore.
En Province Nord, l’accent sera mis sur les séries technologiques, industrielles et scientifiques avec, pour la première fois en Nouvelle-Calédonie, la mise en place de la série « Sciences et techniques de laboratoire » (STL) au lycée polyvalent de Pouembout.

Source : NC 1ère

À voir aussi :

Cérémonie émouvante à la mémoire de ce Grand Homme, Guyèdre Wamedjo

( 18 novembre 2017 ) Gérard Poadja : « Fervent défenseur de la citoyenneté. Mes remercieme…