Accueil ACTUALITÉS Un speed meeting pour rendre la politique plus fun !

Un speed meeting pour rendre la politique plus fun !

Le dialogue, une priorité des jeunes de Calédonie Ensemble

La Nouvelle-Calédonie est à un moment important de son histoire. Dans deux ans, les Calédoniens auront à se prononcer sur le statut futur de la Nouvelle Calédonie et choisir entre la solution de l’indépendance et celle du maintien du pays dans la République.

La participation des jeunes à cette élection s’avère plus que jamais importante car c’est leur avenir qui en dépend.
Par manque d’information, par désintérêt ou par perte de confiance de la chose publique, parce qu’ils ont à construire leur parcours personnel et professionnel, trop de jeunes ne se sentent pas concernés.
Alors qu’un tiers des électeurs ont moins de 40 ans, la participation des jeunes aux échéances électorales demeure faible.

Pour la plupart d’entre eux, les jeunes, qui ont leurs propres préoccupations, ne se retrouvent pas dans leurs politiques ni dans la politique et portent sur eux un jugement sévère. En revanche, ils réclament l’exemplarité de leurs élus, plus de transparence, plus d’écoute et une meilleure information de la part de leurs élus.

Il est donc de la responsabilité des partis politiques d’informer la jeunesse du pays des enjeux qui nous sont posés et des défis que nous avons à relever.

Si au quotidien, les jeunes se posent des questions plus pragmatiques sur l’actualité, l’emploi, la formation, il nous semble que le meilleur moyen pour eux d’obtenir des réponses est de les poser directement aux élus.

Or, il nous semble décisif que la jeunesse s’exprime et qu’elle soit entendue. De la même manière, il est évident que pour construire des politiques qui répondent à leur besoin, le dialogue avec les jeunes et leurs retours d’expérience et de vécus sont nécessaires.

Calédonie Ensemble… Une jeunesse présente et impliquée

Fort de ces constats, le comité Jeunes de Calédonie Ensemble (La bande JCE !) qui se compose d’une trentaine de jeunes de 16 à 35 ans, s’est fixé plusieurs objectifs :

• Maintenir un dialogue permanent entre les élus et les jeunes de manière à permettre aux jeunes de s’exprimer et aux élus de s’expliquer
• Restaurer la confiance entre la jeunesse et la classe politique
• Faire valoir les préoccupations de la jeunesse auprès des élus
• Rendre accessible à la jeunesse le discours politique
• Mobiliser les jeunes et les inciter à s’intéresser à la vie politique de leur pays.

Le comité Jeunes de Calédonie Ensemble est vigilant à faire en sorte que les jeunes ne soient pas absents du débat politique, au risque de voir les décisions qui concernent leur futur être prises par d’autres.

C’est pour cela que Calédonie Ensemble a permis à des jeunes d’investir le champ de l’action politique et nous sommes fiers de compter parmi nous les élus les plus jeunes du Congrès* et le plus jeune conseiller municipal de la république**.

Le speed meeting : Un dialogue innovant

Le speed-meeting que nous organisons à vocation à atteindre ces objectifs et contribue à tisser une relation de confiance avec le politique en général.

C’est un évènement innovant, une formule qui correspond mieux aux jeunes qu’un meeting ou une réunion publique moins dynamique et plus impersonnelle.
Son principe est simple : les jeunes, répartis par tables, vont échanger sur une thématique avec un élu, l’interroger et débattre avec lui, pendant 10 minutes. Un gong retentit pour marquer la fin des échanges et l’arrivée d’un autre élu à la table. Une nouvelle discussion s’engage sur une nouvelle thématique.

Les 11 thématiques qui seront abordées sont les suivantes :
– Notre identité
– C’est NICKEL !
– L’histoire des Accords

– Le jour d’après…
– Les institutions… qui fait quoi ?
– La brousse en folie
– Better work, better life !
– Bien éduqué, bien inséré
– Vers une Calédonie plus riche
– L’environnement … C’est fin bô chez nous !
– S’engager, c’est agir.

Le speed meeting aura lieu ce 27 août à partir de 18h au MV Lounge.

* Les élus les plus jeunes du congrès :
– Nicolas Metzdorf : Président de la commission des finances et du budget au congrès et 7eme Vice-Président – Président de la commission agriculture à la Province Sud
– Sutita Sio-Lagadec : 5ème Vice-Présidente du Congrès – Présidente de la commission de l’habitat de la Province Sud
– Nina Julié : Présidente de la commission des infrastructures, du transport, de la communication, de l’aménagement du territoire et du développement durable du congrès.

** Le plus jeune conseiller de la République :
André Wamo : Conseiller municipal à la mairie de Nouméa

Pour vous inscrire à l’évènement sur Facebook, cliquez-ici

À voir aussi :

Sénat : Feu vert à l’ordonnance adaptant le Code de commerce à la Polynésie et à la Nouvelle-Calédonie

(13 juillet 2018) Le Sénat a approuvé jeudi à l’unanimité les conclusions de la commission…