Accueil ACTUALITÉS Alignement du prix de l’électricité sur la métropole pour Wallis et Futuna : Et pour la Nouvelle-Calédonie quand ?

Alignement du prix de l’électricité sur la métropole pour Wallis et Futuna : Et pour la Nouvelle-Calédonie quand ?

entete

Lors du Conseil des Ministres du 8 septembre dernier, les ministres de l’environnement et des Outre-mer ont présenté un projet de loi ratifiant l’ordonnance du 12 mai 2016 portant extension et adaptation aux îles Wallis et Futuna du code de l’énergie.

Actant définitivement la mise en œuvre de la Contribution au Service Public de l’Electricité (CSPE) sur le territoire de Wallis-et-Futuna, cette disposition va ainsi permettre à nos voisins du Pacifique de bénéficier d’une baisse régulière et graduelle du prix de l’électricité, jusqu’à aboutir à un alignement total des tarifs avec la métropole d’ici le 1er janvier 2020.

Si les DOM bénéficient de ce régime de péréquation tarifaire de l’électricité de longue date, Wallis et Futuna devient la première collectivité d’outre-mer à y avoir droit… C’est une excellente nouvelle pour ses habitants, et on ne peut que s’en féliciter.

Nous attendons toujours sur cette question le rapport que le Gouvernement devait présenter au Parlement, initialement avant la fin de l’année 2015, afin de déterminer les mesures spécifiques d’accompagnement et les modalités selon lesquelles la Nouvelle-Calédonie (ainsi que la Polynésie) pourrait bénéficier de la CSPE pour sa production locale d’électricité (le prix de l’électricité étant dans notre pays le double de celui de la Métropole).

Ce sujet est plus que jamais d’actualité au moment où l’Assemblée Nationale s’apprête à examiner le projet de loi de programmation relatif à l’égalité réelle outre-mer qui affirme que « la réduction des écarts de développement que connaissent les populations d’outre-mer au sein du peuple français constitue une priorité de la nation ».

À voir aussi :

Sénatoriales 2017 : Pour un avenir dans la France aux couleurs de la paix

( 22 septembre 2017 ) Gérard Poadja : « Dimanche 24 septembre, 552 grands électeurs calédo…