Accueil ACTUALITÉS Licenciements à KNS : Un choix contestable

Licenciements à KNS : Un choix contestable

Ce 4 novembre, les élus du comité d’entreprise de KNS ont pris connaissance des conclusions de l’étude réalisée à leur demande par le cabinet indépendant Syndex, au sujet du plan de licenciements envisagé par la direction.

Ce rapport confirme en tous points les positions de Calédonie Ensemble sur le sujet. Rappelons ainsi Philippe Gomès, invité du journal télévisé du 30 octobre, qui déclarait : « Nous considérons que les 41 licenciements de Calédoniens qui sont en CDI aujourd’hui, à KNS, ne sont pas du tout justifiés par l’entreprise. On ne peut pas faire de la main d’œuvre calédonienne, une sorte de variable d’ajustement des errements industriels », ou le communiqué en date du 5 octobre aux termes duquel, Calédonie Ensemble soulignait le fait que la démonstration selon laquelle tous ces licenciements étaient absolument indispensables au maintien de l’activité et à la survie de l’entreprise, restait à faire.

Analysant le plan social aux termes duquel des emplois occupés par des Calédoniens seraient supprimés, le rapport Syndex assure que ces licenciements sont « un choix risqué et contestable ».

Le cabinet Syndex précise également qu’il existe des alternatives à ce plan de licenciements par :

• La mobilité et le reclassement des salariés
• La limitation du travail intérimaire
• L’internalisation de tâches accomplies par les sous-traitants

Les alternatives avancées par Syndex font écho à la proposition de Calédonie Ensemble selon laquelle les ajustements nécessaires au niveau des effectifs pour une meilleure compétitivité, doivent se faire sur la durée par le non-remplacement des salariés quittant l’entreprise, comme cela a été le cas à la SLN.
Une proposition, comme les préconisations du cabinet Syndex, que nous invitons la direction de KNS à étudier.

À voir aussi :

La victoire aux sénatoriales

( 24 septembre 2017 ) Dès le 1er tour de scrutin, les candidats de la plateforme, Gérard P…