Accueil ASSEMBLÉE NATIONALE Le député Philippe Gomès à la Ministre des Outre-mer : « L’esprit de responsabilité doit présider aux opérations de maintien de l’ordre mais aussi aux politiques en faveur de notre jeunesse »

Le député Philippe Gomès à la Ministre des Outre-mer : « L’esprit de responsabilité doit présider aux opérations de maintien de l’ordre mais aussi aux politiques en faveur de notre jeunesse »

( 17 novembre 2016 ) Le député Philippe Gomès a interrogé mercredi 16 novembre après-midi la Ministre des Outre-mer, lors de la séance des questions au Gouvernement, sur la politique mise en œuvre par l’État à la suite des derniers événements sur les communes du Mont-Dore et de Païta.

Dans ce contexte, il en a appelé à l’esprit de responsabilité de chacun.

Esprit de responsabilité en ce qui concerne le maintien de l’ordre car il en va « de l’autorité de la République » et de « la construction du destin commun ».

Esprit de responsabilité à l’égard de la jeunesse du pays dont une part quitte le système scolaire chaque année sans diplôme et reste sur le bord de la route constituant « le premier vivier de la délinquance calédonienne ».

En conclusion, il a demandé à la Ministre des Outre-mer de quelle manière l’État entendait « accompagner les collectivités calédoniennes » dans leurs politiques en matière de « prévention de la délinquance».

Dans sa réponse, la Ministre a rappelé que l’État avait décidé de doter la Nouvelle-Calédonie de moyens complémentaires (53 postes de policiers et gendarmes dont une brigade de la délinquance juvénile). La Ministre a également indiqué que l’Etat consacrerait 1,8 milliards de francs CFP dans les contrats de développement aux politiques en faveur de la jeunesse et 500 millions de francs CFP pour la tribu de Saint-Louis.

La Ministre a enfin précisé que l’État entendait soutenir la création d’un Etablissement public d’insertion de la défense (EPIDE) en Nouvelle-Calédonie (structure pouvant accueillir une centaine de jeunes en rupture à partir de l’âge de 16 ans) et créer des places supplémentaires au RSMA (45) dès 2017. Elle a enfin proposé que le Gouvernement accompagne la Nouvelle-Calédonie dans la mise en place du service civique.

Ces trois propositions font échos aux demandes formulées par Calédonie ensemble dans la lettre adressée le 4 novembre dernier (http://caledonie-ensemble.com/wp-content/uploads/2016/11/courrier-Ministres.pdf) préalablement au Comité des signataires aux Ministres de l’Intérieur, de la justice et des Outre-mer.

À voir aussi :

Philippe Gomès : « Il nous faut définir notre patrimoine commun »

Le député Philippe Gomès a participé ce 18 novembre au colloque sur l’avenir institutionne…