Accueil ACTUALITÉS Une réforme de l’impôt sur le revenu (IRPP) qui redonne du pouvoir d’achat aux classes moyennes calédoniennes dès 2017

Une réforme de l’impôt sur le revenu (IRPP) qui redonne du pouvoir d’achat aux classes moyennes calédoniennes dès 2017

( 29 novembre 2016 ) La réforme de l’impôt sur le revenu des personnes physiques (IRPP) présentée par le gouvernement de Philippe GERMAIN, qui a été préparée sous la houlette de Philippe DUNOYER en charge du budget et de la fiscalité, sera examinée par le Congrès le 5 décembre prochain.

Cette réforme de l’IRPP, portée depuis l’origine par Calédonie Ensemble, favorise les classes moyennes les familles, l’emploi, l’investissement, la protection de l’environnement et le mécénat :

. Une réforme qui favorise les CLASSES MOYENNES du pays :
– 86 % des foyers au minimum* paieront moins d’impôt en 2017 (diminution de l’impôt à payer de – 17 % à – 67 % en fonction des situations) grâce à la création d’une réduction d’impôt redistributive (la RIR).

. Une réforme qui favorise les FAMILLES :
– 84 % des familles au minimum* paieront moins d’impôt en 2017.
– la déduction au titre des crèches est portée de 500 000 FCFP à 1 million FCFP sans qu’il soit nécessaire que les deux parents travaillent à temps plein.
– Les foyers dont les enfants sont accueillis dans une autre famille pendant l’année scolaire pourront désormais imputés ½ part.
– Les foyers dont les enfants sont internes pourront déduire les frais liés à cette situation dans la limite de 200 000F CFP.

. Une réforme qui favorise l’EMPLOI :
La déduction au titre des gens de maison est portée de 1,320 million à 1,830 million FCFP et élargie aux aides à domicile pour les personnes en situation de handicap.

. Une réforme qui favorise l’INVESTISSEMENT :
– La déduction au titre des travaux est portée de 1 à 2 millions de FCFP et élargie aux travaux verts (panneaux solaires, isolation, habitation, raccordement assainissement, etc..) et aux travaux de sécurité (caméras, dispositifs anti intrusion etc…, pour les locataires comme pour les propriétaires).
– La déduction des intérêts au titre des emprunts immobiliers pour l’habitation principale pour Nouméa est portée de 10 à 20 ans.

. Une réforme qui favorise le MÉCÉNAT :
La déduction des dons est portée de 60 % à 75 % et élargie aux associations cultuelles, économiques et syndicales (66 %).

C’est une réforme socialement juste et économiquement utile pour notre pays conforme à l’agenda économique, social et fiscal partagé signé avec les partenaires sociaux en août 2014.

* « au minimum » parce que l’utilisation par les foyers des nouvelles déductions fiscales ne peut être calculée aujourd’hui. Il est probable qu’au total ce soient 90 % des contribuables qui verront leur impôt diminuer en 2017.

À voir aussi :

La victoire aux sénatoriales

( 24 septembre 2017 ) Dès le 1er tour de scrutin, les candidats de la plateforme, Gérard P…