Accueil ACTUALITÉS Une exigence : Éclaircir rapidement les conditions dans lesquelles une jeune motarde a trouvé la mort au Mont-Dore

Une exigence : Éclaircir rapidement les conditions dans lesquelles une jeune motarde a trouvé la mort au Mont-Dore

Le 8 mars au soir une jeune femme qui circulait en moto sur la RP1, a trouvé la mort dans un accident de la route à la hauteur de la tribu de Saint-Louis.

Ce drame endeuille toute une famille à qui Calédonie Ensemble présente ses condoléances attristées.

Les circonstances de l’accident sont pour l’heure indéterminées. Cette incertitude sur les causes du drame, survenu dans le contexte de Saint-Louis que l’on connaît, a conduit à ce que sur les réseaux sociaux soit évoquée l’hypothèse que la jeune motarde ait pu être victime d’un caillassage.

Le doute qui entoure la mort tragique de cette jeune femme ne doit pas perdurer. C’est pourquoi Calédonie Ensemble souscrit pleinement à l’ouverture d’une enquête sous l’autorité du Procureur de la République afin de faire toute la lumière sur cet accident, et au lancement d’un appel à témoin.

Ce drame repose par ailleurs la question des conditions de circulation sur ce tronçon qu’empruntent quotidiennement des milliers d’automobilistes. Il n’est plus supportable que jour et nuit les Calédoniens, notamment les Monts-Doriens abordent cette zone, en craignant pour leur vie et celles de leurs enfants.

Il est donc plus qu’urgent qu’une solution ferme et sûre soit apportée afin de garantir la libre circulation sur la RP1 en toute sécurité.

Dans ce cadre, Calédonie Ensemble réitère, avec la plus forte détermination, sa demande de mise en place d’une zone permanente de sécurité à hauteur de la tribu de Saint-Louis.

Cette zone doit demeurer en place de manière continue tant que la sécurité n’aura pas été garantie sur la route et que les quelques délinquants multirécidivistes que la justice recherche encore n’auront pas été livrés ou interpellés.

Calédonie Ensemble attend de l’État qu’il se conforme aux engagements pris par le ministre de l’Intérieur en réponse à une interpellation du député Philippe Gomès à l’Assemblée nationale le 31 janvier dernier, aux termes desquels le Gouvernement envisage de mettre en place « un nouveau dispositif, un renforcement des effectifs, une nouvelle stratégie pour mettre fin à ce qui ne peut plus durer aujourd’hui sur cette route provinciale ».

Retrouvez l’intervention du président de la province Sud, Philippe Michel, interviewé sur RNC 1ère ce 9 mars 2017 :

Sur le même sujet :

Le Ministre de l’Intérieur répond favorablement à l’interpellation du député Philippe Gomès sur Saint-Louis : Un nouveau dispositif de sécurité sera mis en place

Une obligation qui devient chaque jour plus impérieuse : La mise en place d’une zone permanente de sécurité à hauteur de la tribu de St Louis

 

À voir aussi :

La Nouvelle-Calédonie sans budget pour la première fois depuis 27 ans !

( 18 octobre 2017 ) Élu le 31 août dernier, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie n’a t…