Accueil ACTUALITÉS La première pierre du service civique calédonien posée au congrès

La première pierre du service civique calédonien posée au congrès

( 11 mars 2017 ) Les élus du congrès ont adopté un texte officialisant la signature d’une convention-cadre entre l’État et la Nouvelle-Calédonie aux termes de laquelle un certain nombre de dispositifs nationaux de formation et d’insertion vont être étendus à la Nouvelle-Calédonie.

Ces dispositifs, inclus dans le projet éducatif calédonien, posent la première pierre de la mise en oeuvre du service civique calédonien.

Ce texte habilite le Président à contracter auprès de l’État 150 emplois d’avenir et 300 garanties jeunes. De plus, le RSMA va proposer 80 places supplémentaires et la création de l’ÉPIDE en Nouvelle-Calédonie est désormais actée.

Pour Calédonie Ensemble, l’adoption de ce texte est un marqueur de notre volonté de mettre en oeuvre une politique forte à destination de notre jeunesse et plus particulièrement des jeunes en difficulté.

Tout le monde connaît aujourd’hui la situation d’une partie de notre jeunesse : 600 jeunes sortent chaque année du système scolaire sans diplôme ni qualification, 60% des faits de délinquance sont commis par des mineurs, dont 43% par des jeunes de 13 à 15 ans.

Ces dispositifs, comme le projet éducatif calédonien et le service civique obligatoire, doivent permettre à cette jeunesse en déshérence et en voie de marginalisation de retrouver des repères et un avenir.

Ces textes, portés et défendus par Calédonie Ensemble, étaient attendus depuis longtemps. C’est ainsi que dès le comité des signataires de décembre 2012, et à l’initiative de Calédonie Ensemble, il était fait mention de la nécessité d’étendre le dispositif Emploi-Avenir à la Nouvelle-Calédonie. De la même manière, dès 2013, et ensuite à plusieurs reprises, le député Philippe Gomès a interpellé l’État sur l’urgence de créer un établissement public d’insertion de la défense (EPIDE) en Nouvelle-Calédonie.

Ce long travail a donc pris fin par un vote quasi unanime du congrès et Calédonie Ensemble se félicite de la mise en oeuvre de cette réforme de fond en faveur de la jeunesse et des dispositifs la complétant.

À voir aussi :

CALEDONIA : La province Sud, aux côtés de la province Nord, partenaire de la télé pays au service des calédoniens

La chaîne de télévision CALEDONIA ayant su prouver sa neutralité en étant un outil de prox…