Accueil ACTUALITÉS Cook : L’État doit déclarer « l’état de catastrophe naturelle » pour les communes sinistrées

Cook : L’État doit déclarer « l’état de catastrophe naturelle » pour les communes sinistrées

( 13 avril 2017 ) Le passage du cyclone Cook ce lundi sur la Nouvelle-Calédonie a ravagé une partie de notre pays. Dès mardi, avec Philippe GERMAIN président du gouvernement, et Philippe MICHEL président de la province Sud, je me suis rendu sur quelques-unes des zones de la Grande Terre les plus dramatiquement frappées par ces intempéries dévastatrices.

Le spectacle de désolation et l’ampleur des destructions témoignent de la violence de cet évènement climatique.

Les dégâts matériels sont considérables : inondations, anéantissements des productions agricoles, arbres arrachés, routes effondrées, maisons éventrées, etc.

Le bilan humain est également important puisque nous déplorons 1 mort et 4 blessés graves.

Parmi les communes les plus sinistrées, la zone entre La Foa et Poya sur la côte Ouest, et les villages de Houaïlou, Thio, Canala, Kouaoua sur la côte Est ont été durement touchés. Les Iles Loyauté, et particulièrement Ouvéa et Lifou, n’ont également pas été épargnées.

Je viens de demander au Haut-commissaire de la République que l’état de catastrophe naturelle soit déclaré sans délai pour l’ensemble des communes sinistrées.

À voir aussi :

Les députés calédoniens sont membres du groupe d’opposition de la Droite Républicaine : « Les Constructifs, Républicains, UDI et indépendants »

( 28 juin 2017 ) Au sein de l’Assemblée nationale les 577 députés se répartissent en…