Accueil ACTUALITÉS Classement des députés par le magazine « Capital » : Philippe Gomès : Premier député ultramarin

Classement des députés par le magazine « Capital » : Philippe Gomès : Premier député ultramarin

( 27 mai 2017 ) En cette fin de législature (2012-2017), le magazine « Capital » vient de publier les données relatives au travail des députés à l’Assemblée nationale lors de la mandature qui s’achève et, sur cette base, établit un classement des 504 députés (seuls les députés ayant effectué un mandat complet ont été classés).

Tous les députés ont été classés selon six critères sur la base des données d’un observatoire citoyen (Regards citoyens) et d’une grille d’analyse proposée par René Dosieres, député spécialisé dans les questions relatives à la moralisation de la vie publique : nombre de rapports rédigés, d’amendements proposés, de présences en commission, d’interventions dans l’hémicycle, de propositions de loi écrites et de questions orales posées au gouvernement.

Les militants et sympathisants de Calédonie Ensemble prennent acte avec fierté que Philippe Gomès figure à la 168ème place de ce classement, et premier de tous les députés ultramarins, devant les parlementaires de toutes les autres collectivités (Guadeloupe, Martinique, Réunion, Guyane, Mayotte, Polynésie française, Wallis et Futuna, Saint Pierre et Miquelon, Saint Martin).

Ce classement souligne la qualité et l’intensité du travail effectué durant ses cinq années de mandat par le député de la 2ème circonscription et que l’on peut ainsi chiffrer :

  • 3527 amendements signés
  • 916 interventions, dont 777 dans l’hémicycle
  • 69 propositions de loi signées
  • 59 questions écrites
  • 24 questions orales
  • 4 rapports parlementaires

Ce bilan réalisé par le magazine « Capital » et le collectif « Regards Citoyens », gestionnaire du site nosdéputés.fr, témoigne du bon choix des Calédoniens, qui ont su pouvoir compter sur Philippe Gomès pour les représenter à l’Assemblée et défendre les dossiers du pays.

Un choix, en confiance et en responsabilité, qui leur appartient de renouveler à l’occasion des législatives des 11 et 18 juin prochain.

À voir aussi :

Tournée des tribus à Yaté, samedi 22 septembre 2018

Le 4 novembre prochain, nous devrons répondre par « OUI » ou par « NON » à la question : «…