Accueil ACTUALITÉS Harold Martin : La grossièreté et le mensonge pour tout programme

Harold Martin : La grossièreté et le mensonge pour tout programme

Lors du débat télévisé organisé ce 7 juin par Nouvelle-Calédonie 1ère, à l’occasion de la campagne électorale pour les élections législatives des 11 et 18 juin prochain dans la 2ème circonscription, Harold Martin s’est livré à des attaques à l’encontre des épouses et compagnes de Philippe Germain, Philippe Dunoyer et Philippe Michel.

Calédonie Ensemble dénonce le caractère révoltant et scandaleux de ces propos qui traînent dans la boue des femmes qui ont su construire leurs carrières professionnelles indépendamment du mandat de leurs maris ou compagnon.

Sans qu’elles aient nécessité de se justifier face aux immondices déversées par Harold Martin, Calédonie Ensemble tient à rappeler que :

La compagne de Philippe Germain a intégré le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie dès 2009, à une époque où elle n’était pas la conjointe de l’intéressé. Elle l’a réintégré en 2014 sur des fonctions similaires sous la présidence Ligeard.

L’épouse du président de la province Sud n’occupe aucun poste de chargée de mission. Elle est fonctionnaire de la Nouvelle-Calédonie depuis 17 ans, affectée sur un poste administratif de la province Sud.

L’épouse de Philippe Dunoyer n’a pas non plus la fonction de chargée de mission au Cabinet de son mari, ni au gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Elle est en fonction à la présidence de la province Sud, sur un emploi similaire aux fonctions qu’elle a occupées dans différents cabinets depuis 13 ans (Gouvernements Themereau, Martin, Gomès, Martin et Ligeard) ; c’est-à-dire bien avant que son époux ne soit élu.

Durant toute cette campagne, à un moment capital pour la Nouvelle-Calédonie, Harold Martin n’a eu de projet à proposer aux Calédoniens que l’insulte, l’invective et la grossièreté.

Dans ces conditions, Calédonie Ensemble appelle les électeurs de la 2ème circonscription et les Calédoniens dans leur ensemble, à prendre conscience des risques que ferait peser à la Nouvelle-Calédonie, l’élection d’Harold Martin à l’Assemblé nationale, non seulement pour notre avenir, mais aussi pour la réputation de notre pays.

À voir aussi :

Rencontre citoyenne à Thio, mercredi 19 septembre 2018 à 18h

Le 4 novembre prochain, les Calédoniens devront répondre par « oui » ou par « non » à la q…