Accueil ACTUALITÉS Le projet éducatif calédonien, porté par Hélène Iekawé, entre dans sa phase active

Le projet éducatif calédonien, porté par Hélène Iekawé, entre dans sa phase active

( 9 août 2017 ) Le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et le vice-rectorat ont présenté les grands axes de la rentrée scolaire 2018.

Cette année 2018 va s’inscrire dans le cadre de la mise en oeuvre de la charte d’application du projet éducatif de Nouvelle-Calédonie, initié et porté par Hélène Iekawé, membre du gouvernement en charge de l’enseignement.

Calédonie Ensemble se félicite que ce travail de longue haleine, marqué par l’adoption du projet éducatif par le congrès le 15 janvier 2016, entre dans sa phase active.
C’est ainsi que dès l’an prochain, nous verrons la mise en oeuvre d’un nouveau calendrier scolaire 2018-2020 et la mise en réforme effective du collège qui prévoit de nouveaux programmes, un nouveau socle commun des connaissances, une nouvelle organisation pédagogique, et l’édition de nouveaux manuels scolaires.

Conformément aux priorités fixées par le projet éducatif calédonien, dès l’an prochain le système éducatif veillera à conforter l’enseignement technologique et professionnel, à renforcer les dispositifs d’ouverture culturelle et linguistique, et à apporter des réponses spécifiques aux publics plus fragiles.

Calédonie Ensemble se félicite également de l’augmentation des moyens accordés à l’éducation, dans le cadre du protocole d’accord État-Nouvelle-Calédonie, signé le 26 octobre 2016 par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale et Philippe Germain, président du gouvernement, avec 83 emplois supplémentaires.

Calédonie Ensemble salue enfin les efforts de la province Sud marqué par l’ouverture d’un nouveau collège à Dumbéa, le collège d’Apogoti, dès la rentrée prochaine.

À voir aussi :

Échange Jean-Luc Mélenchon – Philippe Gomès à l’Assemblée, ou quand « Kanaky » s’invite dans l’hémicycle

( 14 décembre 2017 ) « En république, le droit s’applique et le droit aujourd’hui pour la …