Accueil ACTUALITÉS Étape majeure pour l’intégration régionale du pays décidée à l’unanimité du congrès : La Nouvelle-Calédonie membre à part entière du Forum des îles du Pacifique ( FIP )

Étape majeure pour l’intégration régionale du pays décidée à l’unanimité du congrès : La Nouvelle-Calédonie membre à part entière du Forum des îles du Pacifique ( FIP )

Ce 29 août, à l’unanimité, les élus du congrès ont autorisé la Nouvelle-Calédonie à devenir membre à part entière du Forum des Iles du Pacifique (FIP).

Par ce vote, la Nouvelle-Calédonie voit enfin reconnus sa place et son rôle au sein de cette organisation politique régionale désormais composée de 18 pays de l’Océanie.

Calédonie Ensemble salue cette unanimité et se félicite de cette décision qui constitue à la fois une avancée et un aboutissement.

L’aboutissement d’un chemin suivi avec patience et détermination et sur lequel, la Nouvelle-Calédonie a bénéficié de soutiens régionaux et nationaux, ainsi de la part des Premiers ministres australiens, néo-zélandais et vanuatais, mais aussi des gouvernements successifs de Nicolas Sarkozy et de François Hollande.

Un aboutissement encore, car ce vote du congrès marque la fin d’un processus politique conduit dans le cadre d’une stricte mise en œuvre de l’Accord de Nouméa, jalonné de nombreuses étapes. Ainsi en 2009 lorsque Philippe Gomès, en tant que président du gouvernement, dans sa déclaration de politique générale devant le congrès, s’est engagé à porter cette adhésion pleine et entière du pays au FIP, en 2010 lors de la réunion du FIP qui s’est tenue à Port Vila au cours de laquelle le forum, pour la 1ère fois, s’engageait à soutenir la démarche de la Nouvelle-Calédonie mais aussi en novembre 2014, lors de la tenue d’un sommet France-Océanie à Paris en marge de la COP 21, où en 2015 grâce à l’action résolue du gouvernement Germain.

Devant les élus du congrès réuni ce 29 août en séance plénière, le député Philippe Gomès, au nom de Calédonie Ensemble, a souligné l’importance de l’adhésion de la Nouvelle-Calédonie au FIP : « c’est un saut important en termes d’émancipation, a-t-il déclaré, c’est un premier pas majeur en termes de capacités à contribuer au développement de la région avec les autres états de l’Océanie ».

Philippe Gomès a appelé les élus à poursuivre sur ce chemin d’une plus grande intégration régionale de façon à ce que notre pays puisse pleinement participer au concert des nations du Pacifique. Il a ainsi proposé, qu’enfin, la Nouvelle-Calédonie se substitue au FLNKS au sein du Groupe Mélanésien Fer de Lance (GMFL) ou en devienne membre associée proposition qu’il portait déjà lors de son discours de politique générale de 2009.

Source : Congrès de la Nouvelle-Calédonie​

À voir aussi :

Teddy Riner ambassadeur

( 20 novembre 2017 ) La Nouvelle-Calédonie a la chance pendant quelques semaines d’accueil…