Accueil ASSEMBLÉE NATIONALE Le Sénateur Gérard Poadja reçu au Ministère de la Défense

Le Sénateur Gérard Poadja reçu au Ministère de la Défense

( 15 décembre 2017 ) Le Sénateur Gérard Poadja a été reçu ce matin au Ministère de la Défense par Madame Geneviève Darrieussecq, Secrétaire d’État auprès de la Ministre des Armées pour appeler son attention sur l’épineux dossier des Blue Boat.

En effet, la zone économique exclusive (ZEE) de la Nouvelle-Calédonie représente, avec pas moins de 1,5 millions de kilomètres carrés, près de 15% de la ZEE totale de la France. Cet immense domaine maritime, reconnu pour son caractère exceptionnel est régulièrement en proie au pillage de ses ressources par des pirates venus d’Asie.

Le 30 novembre dernier, encore, deux navires pirates étaient arraisonnés par les forces armées.

Un patrouilleur hauturier B2M et deux patrouilleurs P 400 de près de 40 ans d’âge constituent à eux seuls l’ensemble des moyens mobilisés pour la surveillance de la ZEE en Nouvelle-Calédonie.

Reconnus par les spécialistes eux même comme trop lourds à entretenir, les patrouilleurs P 400 doivent être remplacés.

Gérard Poadja a fait part de l’exaspération de la population calédonienne face au pillage de ses ressources marines. Il s’est ému qu’on laisse le pays sans moyen de surveillance et d’intervention dignes de ce nom.

Outre le renforcement des sanctions, il a demandé d’inscrire en urgence, dans le cadre de la future loi de programmation militaire, le renforcement des moyens de surveillance de la ZEE de la Nouvelle-Calédonie, notamment en procédant au renouvellement des matériels militaires.

La Ministre s’est montrée très attentive et s’est engagée à répondre très prochainement par écrit aux légitimes préoccupations du sénateur.

Toujours au Ministère des Armées, Gérard Poadja a également proposé à la Ministre Geneviève Darrieussecq de faire procéder à un inventaire des sépultures des soldats calédoniens existantes en métropole.

Il semble qu’il y ait des centaines de sépultures de tirailleurs Kanak ou combattants Calédoniens dans l’hexagone.

Le rapatriement récent des restes mortuaires en Nouvelle-Calédonie du tirailleur Kalepo Wabete, pris en charge par l’État, a constitué, 99 ans après la fin de la grande guerre, un événement exceptionnel.

Si ce travail était réalisé, il pourrait constituer une base utile au titre du devoir de mémoire, à la veille de la commémoration du centenaire de la grande guerre.

Gérard Poadja n’ a pas manqué de faire référence au Bataillon du Pacifique qui a été l’un des premiers marqueurs de la communauté de destin qui unit les Calédoniens depuis plus de 160 ans.

La Ministre s’est engagée à faire examiner avec attention cette proposition au sein du ministère des Armées.

À voir aussi :

Développement du secteur de la croisière dans les collectivités d’outre-mer : Amendement adopté !

(7 décembre 2018) Gérard POADJA : « J’ai défendu au Sénat un amendement visant à rendre mo…