Accueil ACTUALITÉS Cambriolages à répétition : Un silence assourdissant

Cambriolages à répétition : Un silence assourdissant

(16 février 2018) Nouméa subit depuis plusieurs jours une série de cambriolages qui excède à juste titre toute la population. Les dégâts et les scènes de pillage qui ont été filmées et relayées sur les réseaux sociaux nous montrent la violence avec laquelle agissent les pillards. En réponse, une part de la population a décidé de s’organiser elle-même pour assurer sa protection.

Comment des mineurs entre 12 et 16 ans, pour la plupart, peuvent-ils traîner toute la nuit dans les rues du Grand NOUMEA, sans que leurs familles ne s’en inquiètent ?

Où sont les parents, les frères ainés, les chefs de clans, les représentants coutumiers, toutes ces autorités dont, à un titre ou à un autre, ces mineurs dépendent ?
Pourquoi ce silence des formations indépendantistes -à l’exception notable des jeunes du PALIKA- et des structures coutumières institutionnelles (Sénat coutumier, conseils d’aires), face à ces scènes de pillage collectif répétées ?

Nous ne pouvons accepter -ou tolérer- ni le silence, ni l’inertie sur un phénomène de société de cette ampleur qui doit TOUS nous interpeller.

L’État doit bien sûr mettre en œuvre tous les moyens dont il dispose, y compris les renforts récemment obtenus, afin d’arrêter et de sanctionner les coupables au travers notamment d’une meilleure organisation et d’une meilleure coordination des forces de l’ordre, qu’elles relèvent des polices municipale et nationale ou de la gendarmerie.

Mais au-delà de l’action policière et de la réponse judiciaire qui doivent urgemment être mises en œuvre, les institutions doivent coordonner leur réponse face à la gravité de la situation :

Nous demandons que le débat attendu au congrès de la Nouvelle-Calédonie pour adopter le Plan Territorial de Prévention et de Lutte contre la Délinquance proposé par le gouvernement ait lieu le plus rapidement possible.

Nous demandons également que sans attendre, le Conseil Restreint de Sécurité et de Prévention de la Délinquance réunisse urgemment les services de l’État, du gouvernement, des provinces, des communes, du Sénat coutumier et des aires coutumières afin de mettre en œuvre des actions coordonnées en réponse à cette situation.

À voir aussi :

Conformément aux engagements pris par Calédonie Ensemble lors du lancement de la réforme de la TGC : Baisse des prix sur les produits alimentaires, d’hygiène et d’entretien, et des pièces détachées automobile (ISEE- Bulletin Octobre 2018)

(16 novembre 2018) Pour la première fois depuis l’entrée en vigueur de la TGC, le 1er octo…