Accueil ACTUALITÉS Prolongation du dispositif transitoire d’immatriculation à l’INSEE

Prolongation du dispositif transitoire d’immatriculation à l’INSEE

Philippe Dunoyer : « Depuis le 31 Décembre 2017, les jeunes Calédoniens sont, faute de détenir un numéro d’identification auprès de l’INSEE, considérés comme des étrangers lorsqu’ils viennent étudier en métropole. Conséquences : ils se voient ainsi confrontés à de graves difficultés et lenteurs au moment d’entreprendre des démarches essentielles pour leur vie quotidienne (ex : protection sociale ou recherche de logement).

Face à cette inégalité de traitement insupportable, nous avons, avec Philippe GOMES et Gérard POADJA, pris ce dossier à bras le corps, en interpellant le Gouvernement par le biais d’une question écrite le 10 octobre 2017 et lors de l’examen du projet de loi consacré à l’orientation et à la réussite des étudiants, en décembre dernier. Nous avons également rencontré Jean-Marc MORMECK, Délégué interministériel pour l’égalité des chances des Français d’Outre-mer, le 9 mars dernier et Valérie ROUX, responsable du département de la démographie à l’INSEE, le 22 mars.

Grâce à ces initiatives, nous avons obtenu de l’INSEE, en attendant une solution définitive à ce problème, le rétablissement d’un dispositif transitoire d’immatriculation, pour permettre aux étudiants Calédoniens de bénéficier, dès leur arrivée dans l’Hexagone, d’une couverture maladie et de dispositifs tels que l’aide au logement, l’accès aux stages et aux jobs d’été.

Une très bonne nouvelle pour nos jeunes (et leurs familles) à quelques semaines de leurs départs pour leurs études supérieures ».

À voir aussi :

Retour sur le speed meeting de « jeunes ensemble » au BINTZ

Le 3 août dernier, Calédonie Ensemble organisait au BINTZ son Speed meeting des « jeunes e…