Accueil ACTUALITÉS « J’ai marché ».

« J’ai marché ».

Au fil de ces 30 dernières années, je n’ai jamais hésité à manifester pour défendre mes convictions, d’une Calédonie dans la France.

J’ai marché quand il n’y avait plus que la rue pour faire entendre notre voix.

J’ai marché à Nouméa en septembre 1985, participant à la grande manifestation organisée par Jacques Lafleur pour une Calédonie dans la France. Nous étions des milliers de Calédoniens venus dire non à l’indépendance-association que nous préparait Pisani.

J’ai marché et appelé à manifester en aout 2009, pour la marche « Si ya-pas toi, ya-pas moi ». Nous étions des milliers de Calédoniens à dire non à la violence et au désordre.

J’ai marché et appelé à manifester en avril 2011, pour défendre un drapeau commun qui nous rassemble et nous ressemble.

J’ai marché et appelé à manifester en avril 2015 lors de la venue du président de l’Assemblée nationale, quand une discrimination inacceptable était initiée par le gouvernement concernant les inscriptions sur la liste référendaire.

J’ai marché et appelé à manifester à chaque fois que les moments, les évènements et la défense de mes convictions, l’imposaient.

Aujourd’hui, nous avons acquis le droit de choisir nous-même notre destin. L’expression de nos convictions se fera dans les urnes lors du référendum.

L’heure n’est pas aux manifestations de force dans la rue, car le peuple calédonien, désormais libre et souverain, pourra exprimer le 4 novembre prochain sa volonté de rester au sein de la République.

Il nous faut préparer cette échéance de manière apaisée, car le lendemain du résultat, il nous faudra dessiner par les voies du dialogue, dans le respect mutuel, un avenir dans la France aux couleurs de la paix.

Aujourd’hui mes convictions sont respectées par un président de la République à l’écoute de notre pays.

Voilà pourquoi je ne participerai pas à la manifestation organisée ce 4 mai.

Philippe GOMÈS

À voir aussi :

Réunion à la Tribu de Gelima à Canala

Le 18 octobre, le sénateur Gérard POADJA, accompagné de Corine VOISIN et Alex NEMEBREUX, r…