Accueil ACTUALITÉS Le président de la République à Ouvéa trente ans après : Un acte de réconciliation et de paix entre la république et le pays

Le président de la République à Ouvéa trente ans après : Un acte de réconciliation et de paix entre la république et le pays

(5 mai 2018) Ici, des larmes ont coulé sur les joues des épouses, des enfants, des frères, des parents. Ces larmes ont roulé après sur d’autres joues, d’autres couleurs, mais avec les mêmes souffrances, la même incompréhension et probablement dans la bouche un goût d’absurde.

Pour la première fois aujourd’hui, 30 ans jour pour jour après le drame du 5 mai 1988, un président de la République s’est rendu sur l’ile d’Ouvéa.

L’émotion était palpable à chaque instant des cérémonies que nous avons vécues ici, en présence des responsables coutumiers de l’île, devant les tombes des « 19 », que le pasteur a qualifié de « victimes de l’histoire », mais aussi devant la stèle où nous avons rendu hommage aux quatre gendarmes et aux deux militaires.

Chaque cérémonie d’hommage de ces événements tragiques nous appelle à tisser les fils pour faire des mémoires séparées et heurtées une mémoire commune: celle du pays, assumée et partagée, sur laquelle nous devons ensemble construire notre communauté de destin choisie.

Aujourd’hui, les cérémonies en présence du président de la République ont été au-delà de cet appel.

Elles ont posé un nouvel acte de réconciliation et de paix entre la République et le pays.

À voir aussi :

Conseil d’administration d’Eramet ce matin dans les nouveaux locaux de la société Boulevard de Grenelle

(13 décembre 2018) Philippe GOMES : « En ce qui concerne la société SLN les difficultés re…