Accueil ACTUALITÉS La Nouvelle-Calédonie trop petite pour être indépendante, dit Gomes

La Nouvelle-Calédonie trop petite pour être indépendante, dit Gomes

(3 mai 2018) Un ancien président et membre de l’Assemblée nationale française, Philippe Gomes, a déclaré qu’il était impossible à la Nouvelle-Calédonie d’exercer des pouvoirs tels que la défense, la sécurité intérieure, la justice, les relations extérieures et la politique monétaire.

M. Gomes, écrivant dans un périodique local, a déclaré que l’expression ultime de l’indépendance pour un Etat souverain est d’avoir un siège à l’ONU.

Mais il a dit aujourd’hui que ces sièges sont achetés par les superpuissances essayant de préserver leur domination.

M. Gomes a déclaré que si les Néo-Calédoniens décidaient de quitter la République française, ils seraient condamnés à demander l’affiliation à d’autres pays.

Il a fait ces revendications dans un article de la Revue Juridique Politique et Economique de Nouvelle Calédonie.

Il a dit qu’il faudrait probablement une génération pour sortir de la liste de décolonisation de l’ONU parce que le camp indépendantiste devra d’abord traverser une période de deuil et accepter un nouvel arrangement après le référendum de novembre.

La Nouvelle-Calédonie compte un peu plus d’un quart de million d’habitants.

Pour lire le dernier numéro de la Revue juridique, politique et économique de la Nouvelle-Calédonie au format PDF, cliquez-ici.

Source : radionz

À voir aussi :

CALEDONIA : Une télévision « pays » pour tous les Calédoniens

Le 16 novembre dernier, l’assemblée de la province Sud s’est, par 27 voix représentant qua…