Accueil ASSEMBLÉE NATIONALE Examen du projet de loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes : Il est urgent d’améliorer la protection et l’accès au droit des victimes dans les Outre-mer

Examen du projet de loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes : Il est urgent d’améliorer la protection et l’accès au droit des victimes dans les Outre-mer

(16 mai 2018) Les violences faites aux femmes sont plus nombreuses dans les Outre-mer que dans l’Hexagone. En Nouvelle-Calédonie, sept fois plus de femmes sont touchées par ces violences.

Or, un certain nombre de dispositifs de protection et d’accès au droit des victimes, comme le Téléphone Grave Danger (TGD), l’accès aux dispositifs d’hébergement d’urgence, aux associations d’aide aux victimes, aux services de police et de gendarmerie, à la justice et aux structures médicales, qui existent dans l’Hexagone, ne sont pas accessibles aux français d’outre-mer.

Le Président de la République a souhaité faire de l’égalité entre les femmes et les hommes une « grande cause nationale » du quinquennat. Elle doit concerner tout le territoire de la République.

À voir aussi :

Voyageurs d’Asie, la Nouvelle-Calédonie vous ouvre les bras

(25 mai 2018) Dès 2004, au moment de l’adoption du Plan de Développement Touristique Conce…