Accueil VIDÉOS Quelle est la nature des rapports entre La République En Marche de Emmanuel Macron et Calédonie Ensemble ?

Quelle est la nature des rapports entre La République En Marche de Emmanuel Macron et Calédonie Ensemble ?

(11 mai 2018) A la suite de l’annonce de l’adhésion de personnalités et référents de Calédonie Ensemble au mouvement « La République En Marche » du président MACRON, le député Philippe GOMES a eu l’occasion de préciser le contexte :

« Calédonie Ensemble n’est lié à aucun parti politique national »

« Nous cherchons à rester indépendant parce que dans l’histoire du pays, parfois, au plan national, la Nouvelle-Calédonie a fait l’objet de joutes politiciennes qui se sont très mal passées ». « Pour autant, chaque adhérent, sympathisant ou élu de Calédonie Ensemble peut s’il le souhaite adhérer à une formation politique nationale. »

« Ce qui compte, c’est le projet »

« Aujourd’hui, à la suite de la venue du président (…), certains ont été séduits, par le discours, par les valeurs portées, par l’homme. Il ont décidé d’adhérer au parti du président de la République. »

« C’est une bonne chose pour la Nouvelle-Calédonie, parce qu’il y a des correspondances entre ce que le président de la République a porté et ce que Calédonie Ensemble porte pour le pays : « alliance des mémoires, souveraineté dans la souveraineté, souveraineté économique,… » « Pour les élus, référents, militants de Calédonie Ensemble qui ont fait le pas de rejoindre « En Marche », ce n’est pas un problème de porter ces valeurs-là, puisque ce sont celles que nous portons de longue date ».

« En tant que dirigeant, avec d’autres, de Calédonie Ensemble, je dois garder, à titre personnel, une liberté absolue à l’égard des formations politiques nationales. »

Interrogé sur son adhésion personnelle à LREM, le député a rappelé : « En tant que dirigeants, avec d’autres, de Calédonie Ensemble, il importe que nous puissions garder notre liberté absolue. Au sein de l’UDI, en tant que parlementaires, nous avons une totale liberté de vote et de parole, et nous entendons la garder ».

Source : NC la 1ère

À voir aussi :

Une brochure pédagogique pour comprendre les conditions dans lesquelles s’organise et va se tenir la consultation du 4 novembre : Qui vote ? comment ? pourquoi ?

(13 octobre 2018) Dans le cadre de la campagne du référendum qui aura lieu le 4 novembre p…