Accueil Concentré d'actu Concentré d’actu : 28 mai 2018

Concentré d’actu : 28 mai 2018

 

 

 

La proposition de charte des valeurs calédoniennes enfin soumise à la consultation des Calédoniens

Calédonie Ensemble défend la nécessité d’affirmer, avant le référendum, par un dialogue approfondi entre indépendantistes et non-indépendantistes, les valeurs qui nous rassemblent.

En créant le groupe de dialogue « G10 » ou « Chemin de l’avenir », c’est dans ce même esprit que le Premier ministre a exhorté les forces politiques du pays à définir « le socle des valeurs et des projets qui font consensus ».

Donnant une suite favorable à la demande de Calédonie Ensemble adressée à Edouard PHILIPPE, l’Etat vient de soumettre à la consultation populaire de tous les Calédoniens le travail effectué par le groupe de dialogue. Vous pouvez tous le consulter et le commenter.

Ces « valeurs calédoniennes (…) prennent leurs racines dans les valeurs universelles et républicaines, dans les valeurs Kanak et océaniennes, dans les valeurs chrétiennes, valeurs qui découlent de notre appartenance à la Mélanésie et à l’Océanie, de notre histoire commune avec la France, de la diversité de nos cultures et du métissage de nos identités façonnées par des vagues successives de peuplement originaire d’Europe, d’Asie, d’Afrique du nord, d’Océanie, de l’océan indien et des Caraïbes »

Venez, lisez et commentez !

Polémique autour des petits drapeaux FLNKS au Japon : Calédonie Ensemble pour un drapeau reconnu par tous !

Polémique sur les réseaux sociaux après que des enfants japonais aient arboré des petits drapeaux du FLNKS lors de la visite de la délégation calédonienne au Japon.

L’occasion pour Calédonie Ensemble de rappeler quelques vérités, et notamment le fait que notre formation politique fût LA SEULE à avoir voté CONTRE le vœu du 13.07.2010 au congrès portant la proposition d’arborer en Nouvelle-Calédonie, le drapeau du FLNKS comme drapeau du pays.

Pour Calédonie Ensemble, le drapeau du FLNKS ne peut représenter le pays à l’extérieur. Il nous faut ré-ouvrir le dialogue sur cette question éminemment symbolique, pour que nous aboutissions enfin à un drapeau « reconnu par tous », nous permettant ainsi d’affirmer ensemble notre communauté de destin.

Pour en savoir plus

La Calédonie force de proposition au Japon

Depuis 2016, la Nouvelle-Calédonie est membre à part entière du Forum des Iles du Pacifique. C’est ainsi que, à l’occasion du VIIIème Sommet des dirigeants des îles du Pacifique (Palm 8) qui s’est déroulé les 18 et 19 mai à FUKUSHIMA, Philippe Germain a clairement positionné la Nouvelle-Calédonie comme moteur de l’axe Indo-Pacifique « libre et ouvert » lancé par le Japon et récemment relancé par Emmanuel MACRON.

Défendant farouchement le rayonnement de la Nouvelle-Calédonie dans son environnement régional, le président GERMAIN a promu le positionnement du pays en tant que tête de pont de la France, voire de l’Union européenne, dans la zone Asie Pacifique.

Pour en savoir plus

« Cap Lapérouse » : Le thon calédonien à la conquête du marché européen

« Une gestion durable du thon blanc calédonien, tournée vers l’export ! », telle est l’impulsion donnée par Nicolas METZDORF, membre du gouvernement en charge de la pêche, en concertation avec les acteurs représentants la filière.

S’inscrivant dans la stratégie de l’axe Indo-Pacifique voulue par Emmanuel MACRON, la politique nationale de la mer dans le Pacifique reposera en grande partie sur la Nouvelle-Calédonie et notamment sur sa pêche durable et responsable.

De quoi assurer des perspectives prometteuses pour ce secteur, qui ne compte pas moins de 650 emplois sur le territoire.

Pour en savoir plus

Retraites : Un accord trouvé entre le gouvernement et les retraités

Après avoir reçu l’Intersyndicale des retraités, le président du gouvernement a confirmé le calendrier de mise en œuvre des textes attendus :

  • Le 29 mai, le gouvernement examinera le projet de délibération relatif à l’indexation du CRS ainsi que le projet de loi du pays qui en assurera le financement.
  • Le 5 juin, le gouvernement arrêtera le projet de délibération relatif à la « Carte Senior ».

Par ailleurs, Philippe GERMAIN a annoncé aux représentants des retraités que l’indexation du CRS prendra effet, à titre rétroactif, à compter du 1er janvier 2018, la réforme étant désormais financée pour 2018 et de manière pérenne.

« Non au tourisme de masse, oui à la valorisation de nos atouts et aux retombées économiques »

La Stratégie de développement touristique des services et des loisirs 2025 de la Nouvelle-Calédonie est en marche, avec la création de l’Agence de Développement Touristique de la Nouvelle-Calédonie (ADT). Sa gouvernance associera les trois provinces, le gouvernement et les acteurs du secteur.

« Permettre à nos visiteurs de vivre une expérience authentique tout en préservant un tourisme durable, c’est cela, notre credo pour le tourisme en Nouvelle-Calédonie ! » a rappelé Martine Lagneau, vice-présidente de la province Sud, invitée de l’émission « Éclairages ».

Autour du thème « La destination Nouvelle-Calédonie, quel tourisme d’avenir ? » la vice-présidente est revenue sur les préconisations des Ateliers du Tourisme, l’efficacité de la méthode des contrats de destination qui associent les professionnels, et les premières retombées de la dynamique engagée.

Tourisme : Exemption de visas pour les touristes asiatiques (séjour de moins de quinze jours)

Dès 2004 et l’adoption du Plan de Développement Touristique Concerté, Philippe GOMES et Philippe DUNOYER avaient engagé les démarches pour que le pays devienne « Destination Touristique Agréée » par le gouvernement chinois.

En 2017, l’Ambassadeur de la République populaire de Chine en France confirmait personnellement la labellisation de la Nouvelle-Calédonie.

Mais il fallait aller encore plus loin pour faciliter les démarches aux voyageurs venus d’Asie afin qu’ils viennent découvrir notre île, et nous ériger ainsi en destination phare en Océanie.

Dorénavant, l’exemption de visa est applicable à tous les ressortissants chinois (mais également malaisiens et singapouriens pour ne citer qu’eux) voyageant en individuel, dès lors que leurs séjours sur le territoire n’excèdent pas deux semaines.

Pour en savoir plus

Soutien à la victime de l’agression du 18 mai, à LA FOA

Après l’ignoble agression dont a été victime une résidente de la commune de LA FOA, le 18 mai dernier, les forces de l’ordre ont très rapidement pu identifier l’auteur de ces faits inqualifiables.

Les maires Calédonie Ensemble de la région ont tenu à interpeller directement le procureur afin d’agir pour que l’auteur, multirécidiviste archiconnu, soit interdit de séjour sur leurs communes.

Au-delà du soutien à la victime, nous demandons la « tolérance zéro » face à cette violence odieuse et gratuite.

Dans une telle situation, alors que des familles sont durablement choquées, que les forces de l’ordre se sont mobilisées avec une grand efficacité, et que les premiers magistrats des communes en appellent au procureur, une réponse adaptée doit être rendue le plus rapidement possible par la justice. Parce que la sécurité doit rester la première de nos libertés.

Hommage aux soldats australiens morts aux combats

1800 militaires de onze nations de la zone Pacifique Sud étaient présents en Nouvelle-Calédonie lors de l’exercice Interarmées et Interalliés « Croix du Sud ». A cette occasion, le député Philippe DUNOYER et Marise PAYNE, Ministre de la Défense du gouvernement australien, ont participé, avec le haut-commissaire et Hèlene YEKAWE, membre du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, à l’hommage rendu à la Croix de Lorraine, à la mémoire des soldats australiens engagés auprès des troupes alliées tombés au combat durant les deux derniers conflits mondiaux.

Philippe GOMES défend l’IFRECOR et la préservation des récifs coralliens à l’Assemblée

Le député Philippe GOMES est intervenu ce 25 mai à l’Assemblée nationale pour défendre le maintien de l’organisation du comité IFRECOR.

Grâce aux 50.000Km2 de récifs coralliens de la Nouvelle-Calédonie, la France abrite plus de 10% des récifs coralliens de la planète. Ce patrimoine naturel exceptionnel, reconnu par l’UNESCO en ce qui concerne les lagons de Nouvelle Caledonie en tant que « patrimoine mondial », doit être défendu, préservé et valorisé.

L’Initiative française pour les récifs coralliens (IFRECOR) qui associe collectivités, parlementaires, associations et organismes de recherche est un outil efficace au service de cette politique de défense, de préservation et de valorisation. Il accompli une œuvre utile à l’échelle nationale et internationale.

A l’heure où la France assume le secrétariat de l’Initiative internationale pour la conservation des récifs coralliens (ICRI), alors même que nos récifs sont menacés comme jamais par le réchauffement climatique et la pollution, il est essentiel que l’IFRECOR continue, comme il le fait depuis 20 ans, à œuvrer pour la protection des écosystèmes menacés.

La demande a été entendue : l’organisation interne du comité sera maintenue, avec l’implication des parlementaires.

Les parlementaires calédoniens mènent la croisade contre la circonscription unique au Parlement européen, pour la défense des Outre-mer 

A l’instar des députés Philippe DUNOYER et Philippe GOMES, le sénateur Gérard POADJA est intervenu vigoureusement dans le cadre du débat sur le projet de loi relatif à l’élection des représentants au Parlement européen.

Le choix du gouvernement d’une circonscription électorale unique conduit à la suppression des circonscriptions ultramarines. La présence de candidats placés en positions éligibles sur les listes présentées pour les élections européennes dépendra exclusivement de la volonté des partis politiques nationaux. « Or, nous voulons justement pouvoir faire valoir notre diversité et défendre nos spécificités à l’égard de l’Union Européenne ! Les Outre-mer et le Pacifique sont les grands oubliés de cette réforme. J’ai donc voté, comme mes collègues députés du Pacifique contre ce projet de loi » a précisé le sénateur aux journalistes du Monde.

Tant à l’Assemblée nationale qu’au Sénat, plusieurs amendements ont été déposés pour maintenir une circonscription des outre-mer.

Gérard POADJA demande la protection auditive des militaires lors de l’examen du projet de loi de programmation militaire : Adopté !

Gérard Poadja : « Les traumatismes sonores sont la première cause de réformation des militaires après les blessures. Chaque année, l’institution militaire doit se séparer d’un millier de militaires devenus handicapés sur le plan auditif. Il m’a donc semblé important d’inscrire dans la loi que le matériel fourni à chaque militaire doit comporter une protection auditive contre les traumatismes sonores. Je me réjouis que le Sénat ait suivi ma proposition en adoptant mon amendement ».

Examen de la loi de programmation militaire au Sénat : Le Pacifique doit être pleinement intégré à notre politique de défense !

Gérard Poadja : « Je suis intervenu cet après-midi en séance sur la loi de programmation militaire en insistant sur deux points :

  • La surveillance de la zone économique exclusive de Nouvelle-Calédonie : selon le Gouvernement, deux patrouilleurs devraient être retirés du service actif en 2020 et les deux nouveaux patrouilleurs destinés à les remplacer ne seraient livrés qu’à l’horizon 2021-2022. La perspective de laisser notre espace maritime en proie aux pillages pendant un intervalle d’une ou deux années est inconcevable.
  • J’ai également insisté sur la nécessité de réduire les inégalités qui persistent entre les militaires métropolitains et ceux qui viennent d’outre-mer et du Pacifique (prime spécifique d’installation, congés bonifiés, accompagnement à la reconversion).

Voici deux aspects très concrets sur lesquels j’ai souhaité interroger la ministre des Armées, Florence Parly. Sachez pouvoir compter, avec Philippe Gomès et Philippe Dunoyer sur notre vigilance à cet égard ! »

Elections Municipales à SARRAMEA : Retour aux urnes le 3 juin »

Parce que l’opposition a voulu négocier des postes d’adjoints, et que le maire a refusé le marchandage, les habitants de SARRAMEA retourneront aux urnes, le 3 juin prochain.

Notre ami Alexandre NEMEBREUX (maire sortant) est en tête de la liste « Entente Communale : poursuivons le changement ».

Avec ses colistiers Alexandre porte une vraie ambition pour SARRAMEA.

Le programme de cette équipe s’inscrit dans la continuité de ses engagements pris en 2014 : « Il porte les lignes de force de notre engagement d’intérêt général pour Sarraméa, au-delà des intérêts personnels »

Pour en savoir plus

Élections municipales de BOURAIL du 3 juin prochain: Soutien à la liste « Intérêt communal de BOURAIL »

A BOURAIL, après de multiples démissions au fil du mandat, des élus du conseil municipal ont décidé de retourner aux urnes « pour changer de cap ! ».

C’est un mandat de 20 mois: il faudra donc agir vite et bien.

Le député Philippe GOMES a tenu à adresser son soutien à la liste dont Patrick ROBELIN est en tête: « BOURAIL est devenue un pôle majeur au cœur du pays(…).Il faut à sa tête des hommes et des femmes intègres, expérimentés, et défendant l’intérêt général.(…) Sans affairisme ni amateurisme (…) L’équipe menée par Patrick ROBELIN et Gyslène DAMBREVILLE est celle qu’il faut pour BOURAIL aujourd’hui.(…) Patrick ROBELIN a été élu provincial de 2009 à 2014 sur la liste que je conduisais. J’ai pu mesurer ses qualités d’homme et d’élu. Gyslène DAMBREVILLE est aujourd’hui, également, une conseillère de la Province sud engagée avec passion dans la défense des dossiers de sa commune.

Ils ambitionnent de recentrer le budget et d’engager rapidement les grands travaux qui doivent l’être, comme la traversée du village, la réalisation d’une nouvelle gendarmerie, le lotissement SIC de la Colline aux perruches, ou encore le réseau d’assainissement de POE.

Ils ont la capacité à le faire.

Le temps est venu pour BOURAIL de retrouver une équipe municipale à la hauteur du rang particulier qui est le sien dans la brousse Calédonienne.

Prochaines réunions :

Vote par procuration pour le référendum : Renseignez-vous maintenant !

Si vous êtes dans l’impossibilité de vous déplacer pour voter le 4 novembre prochain, sachez que les conditions pour donner procuration sont plus strictes que pour un autre scrutin. Une procuration spécifique devra être établie. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez entamer les démarches dès maintenant !

Prenez tous les détails et renseignements sur notre site internet

Pour que continue à vivre le « rêve calédonien »

Dans le 31ème numéro de la Revue juridique, politique et économique de la Nouvelle-Calédonie, le député Philippe GOMES exprime, au travers d’un article intitulé « Pour que continue à vivre le « rêve calédonien », sa vision pour le pays. Regard porté sur l’histoire commune, l’actualité et l’avenir de notre pays, et du peuple calédonien.

Extrait :

« DU PEUPLE CALEDONIEN

Nous sommes aujourd’hui à quelques mois d’une échéance que nous reportons depuis 30 ans : celle d’un peuple calédonien qui a rendez-vous avec son destin.

Certes, il y a près de soixante ans, le référendum du 28 septembre 1958 avait invité les Calédoniens, comme tous les autres Français, à s’exprimer sur le projet posant les fondements de la Vème République. Le Chef de l’Etat, René Coty, avait alors indiqué aux colonies qu’un vote majoritaire contre la Constitution signifierait la volonté de quitter l’ensemble français. Pour autant, on ne peut considérer qu’il s’agissait de l’exercice d’un droit à l’autodétermination. La Nouvelle-Calédonie vota massivement (à 98 %) pour la nouvelle Constitution.

Bien des années plus tard, le 12 juillet 1983, la Table ronde de Nainville-Les-Roches réunissant les représentants des principaux partis politiques du pays , posait pour la première fois le principe politique de l’exercice du droit à l’autodétermination des Calédoniens.

Ce principe trouvait une traduction au plan du droit international le 2 décembre 1986, lors de la réinscription de la Nouvelle-Calédonie sur la liste des territoires à décoloniser au cours de la 48ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies . (…) »

Retrouvez ici l’intégralité de l’article

Pour en savoir plus

À voir aussi :

La Foa, capitale calédonienne du cinéma pour la 20ème édition de son festival !

(29 juin 2018) Hier soir c’était la cérémonie d’ouverture, en présence notamme…