Accueil ACTUALITÉS La désindexation des fonctionnaires en Nouvelle-Calédonie ne viserait qu’à diminuer les transferts financiers de l’Etat : Nous y sommes fermement opposés

La désindexation des fonctionnaires en Nouvelle-Calédonie ne viserait qu’à diminuer les transferts financiers de l’Etat : Nous y sommes fermement opposés

(12 juillet 2018) Lors de la présentation du livre bleu des Outre-mer, le 28 juin dernier, le président de la République, évoquait en ces termes la vie chère dans les collectivités ultramarines : « nous avons organisé la vie chère par une politique de sur rémunération, et nous devrons collectivement, à un moment donné, proposer d’en sortir ».

Comme nous avons déjà eu l’occasion de l’exprimer, notamment lorsque Nicolas Sarkozy relançait, en 2016, ce même débat durant la campagne des primaires de son parti Les Républicains (communiqué CE du 5.04.2016) : nous sommes fermement opposés à la désindexation des fonctionnaires en Nouvelle-Calédonie.

Nous y sommes opposés car il y a bien d’autres manières de lutter contre la vie chère qu’en abaissant le niveau de vie de 40 à 50% de plusieurs dizaines de milliers de familles calédoniennes.

Nous y sommes opposés car nous sommes convaincus qu’il nous faut lutter contre la vie chère en maintenant la confiance économique et sociale, pour les entreprises comme pour le consommateur Calédonien. C’est dans cet esprit que nous avons porté, depuis 2009, le processus de mise en œuvre d’une Autorité de la concurrence indépendante, impartiale et aux pouvoirs étendus, permettant au pays de se doter d’outils de contrôle et de régulation de la concurrence.

La fin de l’indexation des fonctionnaires ne viserait quant à elle qu’à diminuer les transferts financiers de l’État, contribuant à une perte de confiance des Calédoniens et à une déstabilisation de notre économie.

À voir aussi :

Tournée des tribus à Yaté, samedi 22 septembre 2018

Le 4 novembre prochain, nous devrons répondre par « OUI » ou par « NON » à la question : «…