Accueil ACTUALITÉS « Ayant vu le pire », notre responsabilité est de dialoguer « pour construire le meilleur »

« Ayant vu le pire », notre responsabilité est de dialoguer « pour construire le meilleur »


(17 juillet 2018) Lors de la séance des questions au Gouvernement de ce jour, le Premier Ministre, Edouard Philippe, en réponse à la question posée par le député Moetai Brotherson, a une nouvelle fois rendu hommage à l’engagement d’hommes et de femmes qui, il y a 30 ans, « ayant vu le pire se sont décidés à dialoguer pour construire le meilleur (…) en dépit des difficultés, des incompréhensions et des calculs politiques (…) ».

Au moment où, aux appels au boycott du dialogue de certains partis non indépendantistes (Rassemblement, Les Républicains Calédoniens) répond un appel au boycott de la consultation par le parti travailliste, il est important que le chef du Gouvernement rappelle que la responsabilité des Calédoniens est « de dialoguer pour construire le meilleur ».

C’est dans cet esprit que Calédonie Ensemble participe aux travaux du groupe de dialogue « Sur le chemin de l’avenir » créé par le Premier Ministre dont l’ultime réunion se tiendra le 27 juillet prochain à Nouméa afin de finaliser les travaux engagés sur « la Charte des valeurs calédoniennes » et le « bilan politique partagé des Accords ».

Parce que « ayant vu le pire », il nous paraît indispensable, à la veille d’une consultation qui va fracturer la société calédonienne, de dire ce qui rassemble les Calédoniens indépendamment de leur opposition sur l’avenir institutionnel.

Parce que « ayant vu le pire », nous savons que la paix est notre bien le plus précieux et que nous devons tout faire pour permettre une consultation apaisée, respectueuse des convictions de chacun.

Philippe GOMES

À voir aussi :

Développement du secteur de la croisière dans les collectivités d’outre-mer : Amendement adopté !

(7 décembre 2018) Gérard POADJA : « J’ai défendu au Sénat un amendement visant à rendre mo…