Accueil Concentré d'actu Concentré d’actu : 27 juin 2018

Concentré d’actu : 27 juin 2018

 

 

 

Ceux qui font campagne pour le NON dans les quartiers qui votent NON

Qui fait campagne pour le NON dans les tribus, dans les Iles, sur la côte Ouest et la côté Est, à Koné, Koumac …? C’est Calédonie Ensemble.

S’il y a une victoire très large du NON à l’indépendance lors de référendum du 4 novembre prochain, ce ne sera pas grâce au ceux qui font campagne essentiellement dans certains quartiers de Nouméa où l’on sait que tout le monde va voter NON.

 

LKU / Frogier / Brial même combat : Flatter les extrêmes de chaque camp

Des deux côtés, qu’il s’agisse de Pierre Frogier, Santa, Brial , … ou de Louis Kotra Uregueï, ils flattent leur électorat le plus radical. C’est la course à l’échalote. En pratiquant la même politique des extrêmes, ils espèrent sans doute succéder à ceux qui sont en place lors des prochaines provinciales : doubler Calédonie Ensemble pour les uns, et le prendre le relais du FLNKS pour l’autre.

Calédonie Ensemble à la rencontre des calédoniens dans les quartiers de l’Agglomération

Chaque soir, Calédonie Ensemble tient des réunions de quartiers dans l’agglomération pour échanger et informer sur nos actions, l’actualité politique, et expliquer, aussi, le projet et la vision d’avenir que notre mouvement porte pour le pays.

Nos prochaines réunions :

Pour notre jeunesse en difficulté : Nos parlementaires en appellent au Premier ministre

Le principe de 80 places supplémentaires au RSMA en Nouvelle-Calédonie est acquis, reste à en concrétiser la mise en œuvre sur la commune de BOURAIL, au cœur du pays.

C’est par un courrier adressé le 13 juin que les parlementaires de Calédonie Ensemble ont interpellé le Premier ministre sur la responsabilité collective des institutions, y compris l’Etat, afin de « préparer un destin commun pour la jeunesse calédonienne, lui proposer de nouvelles perspectives d’avenir et lui offrir toutes les chances de réussir ».

Pour en savoir plus

Virginie RUFFENACH ment aux Calédoniens

Communiqué CALEDONIE ENSEMBLE en réponse à une « lettre ouverte au calédoniens » signé de Virginie RUFFENACH sur les pages Facebook du Rassemblement-Les républicains et du MPC, au regard de la gravité des attaques formulées qui mettent en cause gravement et de manière explicite les responsables de notre mouvement.

Pour en savoir plus

Nicolas METZDORF : Belle recrue pour le parti de la majorité présidentielle

Nicolas METZDORF a rencontré cette semaine, à Paris, Christophe CASTANER, Délégué général du parti d’Emmanuel Macron. Pour la République en Marche, il s’agit de s’implanter et s’organiser dans les territoires, en s’appuyant sur les meilleurs éléments, les plus prometteurs.

Au sein de Calédonie Ensemble, Nicolas METZDORF représente la diversité culturelle et la jeune pousse politique de l’après référendum.

Pour en savoir plus

Le grand marché de Maré sur les quais Ferry à Nouméa

La 3ème édition du grand marché de Maré, le week-end dernier sur les quais de Nouméa, était un événement important pour les habitants de Nengone.

Philippe Dunoyer : « A tous ceux qui ont contribué à cette nouvelle réussite : Ci oreon ! ».

Portes ouvertes au Rimap de Plum ce week-end

Un évènement familial et festif qui a permis d’atteindre ses objectifs : faire découvrir les métiers de l’armée et susciter des carrières chez nos jeunes.

Nina JULIE : « Nous saluons l’action de l’Etat vis à vis de notre jeunesse, que ce soit au travers de ces journées de découverte ou du RSMA, dispositif pour lequel nous avons obtenu 80 places supplémentaires à Bourail ».

De jeunes délégués de la Nouvelle Calédonie dans nos pays voisins

C’est en accord avec les directives politiques et économiques de la Nouvelle-Calédonie que les quatre nouveaux délégués du Pays, de jeunes calédoniens au parcours universitaire exemplaire, contribueront au rayonnement de la Nouvelle-Calédonie dans notre zone Pacifique. Coopération scientifique, culturelle, sportive et diplomatie économique sont au programme de leurs missions qu’ils exerceront depuis les ambassades de France des pays voisins.

Pour en savoir plus

La réforme de notre système de sante : Il faut aller vite 

Inspirée du récent rapport de l’IGAS, qu’il souhaite voir adoptée dans les meilleurs délais par le Congrès, le gouvernement a arrêté ce 19 juin un projet de délibération-cadre sur la gouvernance de la protection sociale calédonienne. Les outils de la réforme sont désormais identifiés.

Philippe GERMAIN : « Avec cette réforme, nous changeons d’ère en matière de protection sociale. Il est donc fondamental qu’elle soit mise en œuvre indépendamment des échéances électorales ».

Pour en savoir plus

« Le bonheur dans ma cantine » avec les Recettes Bénéfiques

C’est un virage à 180 degrés qui s’est opéré durant 18 mois dans les assiettes des collégiens et des lycéens des cantines partenaires du projet « les Recettes Bénéfiques » porté par les associations Cap Agro NC et NeoFood, avec, entre autres, l’intégration de produits locaux dans 27 cantines. Soutenue le gouvernement, cette phase pilote s’est conclue par la signature de la charte « Le bonheur dans ma cantine » par l’ensemble des partenaires.

Hélène IEKAWE, membre du gouvernement en charge de l’Enseignement : « Cette charte s’intègre complètement dans le projet éducatif de la Nouvelle-Calédonie ».

Pour en savoir plus

La signature du protocole d’accord s’est déroulée samedi 16 juin au matin dans les locaux du gouvernement. (© LNC/E.C.)

Une feuille de route concerté pour les rouleurs

Réorganisation de la profession, aménagement de voies et règlementation adaptée pour le tonnage des charges transportées, un protocole d’accord pour une meilleure organisation de l’activité a été signé samedi 16 juin par le gouvernement, les rouleurs, les sociétés minières et les concessionnaires qui vendent les camions de mine.

Philippe GERMAIN : « mieux reconnaître et organiser la profession du roulage, afin de répondre aux problématiques de l’activité économique minière de Brousse, pour que chacun puisse exercer son métier en toute sécurité et de façon pérenne ».

Pour en savoir plus

La bonne gestion financière de la province Sud saluée par l’AFD

Le compte administratif 2017 de la province Sud a été approuvé à l’unanimité vendredi 22 juin en assemblée. L’agence française de développement AFD juge très favorable la gestion de la collectivité : « sa capacité à maintenir un excédent de son fonctionnement courant malgré des marges de manœuvre objectivement limitées ».

Philippe MICHEL : « Pour faire face aux difficultés budgétaires de la collectivité, nous avons mis en œuvre une politique de grande rigueur qui a permis de préserver les équilibres financiers sans dégrader la qualité de services rendus aux populations tout en maintenant un niveau d’investissement très élevé pour soutenir l’activité économique des entreprises locales et les créations d’emplois ».

Pour en savoir plus

Nicole ROBINEAU et Eliane ATTITI à la rencontre des femmes impliquées dans l’agriculture Calédonienne à Yaté

Le bus de la Mission à la Condition Féminine (MCF) a repris la route cette semaine pour sa tournée 2018 dans les communes de l’intérieur, au plus près des femmes de la province Sud. L’occasion de présenter et de distribuer le dernier né de la collection d’ouvrages produits par la MCF depuis 2015 à l’attention des femmes « La ruralité au féminin », qui est également la thématique de ces rencontres.

Nicole ROBINEAU : « Agriculture, pêche, développement durable, tourisme de brousse, marchés et foires agricoles…les femmes sont partout mais peu visibles ! ».

Première rencontre à Yaté le 21 juin dernier.

Halte à l’île des Pins pour le bus de la Mission à la Condition Féminine

Après Yaté c’était au tour de l’île des Pins, vendredi dernier, d’accueillir l’équipe de la Mission à la Condition Féminine  pour aborder, en plus de « la ruralité au féminin », la contribution des femmes de Kunié à un développement économique et durable du tourisme à l’île des Pins suite aux Ateliers du Tourisme du mois d’avril.

Trois podiums pour Pierre FAIRBANK au handisport open de Paris !

Premier sur le 100 m, le 400 m et le 800 m, deuxième sur le 200 m et le 1 500 m, Pierre Fairbank achève le Handisport Open de Paris avec panache.

Cinq participations, trois fois vainqueur, deux fois deuxième. Qui dit mieux ? Des victoires qu’il partage toujours, avec la modestie qui le caractérise.

Pierre FAIRBANK : « Le grand prix de Paris est fini… Chaque calédonien a pu monter sur le podium, C’est super… avec des belles performances ! ».

Pour en savoir plus

Robert FROUIN : C’est un ami qui est parti, et avec lui, une figure Calédonienne emblématique du Nord

Philippe GOMES : « Il partageait pleinement notre engagement politique pour une Calédonie plus juste, à construire ensemble dans la France et dans la paix. Il aura été à nos côtés dans les campagnes électorales, les réunions publiques, les tournées.

Tant de bons moments partagés ensemble, et tant de bosses de rire ! Il laissera un vide immense, pour Jeanine, sa fidèle épouse, pour Michel et Stéphane, ses fils, pour ses petits-enfants, tous ses proches, mais aussi pour nous tous ».

Pour que continue à vivre le « rêve calédonien »

Cette semaine, un nouvel extrait de l’article intitulé « Pour que continue à vivre le « rêve calédonien » (cf. N° 31 de la Revue juridique, politique et économique de la Nouvelle-Calédonie), au travers duquel le député Philippe GOMES exprime sa vision pour le pays. Regard porté sur l’histoire commune, l’actualité et l’avenir de notre pays, et du peuple calédonien. 

Extrait :

(…)

Un peuple calédonien récusé par certains

Aujourd’hui, cette évolution « du rêve kanak » vers « un rêve calédonien » est remise en cause par certaines formations indépendantistes extrémistes, tel le Parti travailliste qui, à l’époque, sous la bannière de l’USTKE, avait déjà exprimé sa différence en appelant à voter « non » lors du référendum sur l’Accord de Nouméa.

C’est ainsi Louis Kotra Uregei qui déclare « Il va y avoir une consultation appelée référendum. Mais pour nous, à partir du moment qu’il y a négation du peuple kanak, ce n’est pas un référendum d’autodétermination (…) à partir du moment où on parle d’autodétermination, on évoque le droit du colonisé à l’autodétermination. Ce qui n’est pas le cas (…) C’est une consultation du peuple calédonien (…) ce n’est plus un référendum d’autodétermination ».

Cette récusation de la légitimité du peuple calédonien à décider de l’avenir du pays est dangereuse. Au-delà de la négation des accords politiques qui ont refondé une paix durable en Nouvelle-Calédonie depuis trente ans, elle porte en elle une vision passéiste du processus de décolonisation et, par là même, rejette la « communauté de destin » dans laquelle les Calédoniens sont engagés depuis 1988.

Elle s’inscrit en contradiction avec les résolutions des Nations Unies qui réaffirment « qu’en fin de compte, c’est au peuple néo-calédonien lui-même qu’il appartient de déterminer librement et équitablement son futur statut politique ».

(…)

À voir aussi :

Développement du secteur de la croisière dans les collectivités d’outre-mer : Amendement adopté !

(7 décembre 2018) Gérard POADJA : « J’ai défendu au Sénat un amendement visant à rendre mo…