Accueil FOCUS MÉDIA PIERRE FROGIER : UNE MÉMOIRE SÉLECTIVE

PIERRE FROGIER : UNE MÉMOIRE SÉLECTIVE

frogier

Pierre Frogier a déclaré ce dimanche : « Dès 2009, à Boulouparis, lors d’un comité directeur, j’ai proposé au Rassemblement que cette évolution institutionnelle devait permettre à la Nouvelle-Calédonie d’aller jusqu’au bout de l’exercice, de ses compétences de gestion, c’est-à-dire jusqu’au bout de l’autonomie, aux confins de l’autonomie » (journal TV du 1er décembre 2013)

Pierre Frogier omet soigneusement de rappeler qu’il avait été à l’époque beaucoup plus loin lors de ce comité directeur, en proposant que la Nouvelle-Calédonie « consente, librement, que les compétences régaliennes soient exercées par la République Française » (discours 23 octobre 2009).

Seul un Etat souverain peut ainsi librement confier à un tiers l’exercice des  compétences régaliennes. Et cela s’appelle, précisément, une indépendance-association !

À voir aussi :

Réglons les problèmes sanitaires, économiques et sociaux avant de s’engager sur un second tour des municipales

(21 avril 2020) Il nous semble plus urgent de traiter les problèmes sanitaires, économique…