Accueil VU SUR LE WEB « Il faut que l’on construise ensemble »

« Il faut que l’on construise ensemble »

vu sur le web

( 25 juillet 2014 ) Certains le jugeaient trop silencieux et extrêmement discret, Philippe Gomès est sorti ce vendredi de son silence. Le député a tenu une conférence de presse pour appeler le camp loyaliste au calme et à la retenue.

À la suite de la démission de Jean-Jacques Brot, de l’annonce de la mission Merle-Chrisnacht et de l’intervention de Philippe Gomès au JT de dimanche, le FPU avait dégainé la grosse artillerie, dénonçant l’existence d’un « axe » Gomes-Néaoutyine-Chrisnacht et critiquant la position du député sur l’actionnariat de la Nouvelle-Calédonie au sein de la SLN. Devant la presse, le leader de Calédonie Ensemble a rappelé que la dernière mandature de l’accord de Nouméa est une échéance majeure que l’on doit surmonter ensemble.

« Il faut creuser le travail en commun »

Le temps n’est plus aux attaques incessantes des uns à l’égard des autres, a déclaré Philipe Gomès, la campagne électorale est terminée, les électeurs se sont exprimés, il nous appartient maintenant de nous rassembler dans le respect de l’identité de chacun pour être à la hauteur des enjeux de l’avenir 

Une conférence de presse au cours de laquelle, le député de la 2ème circonscription a rappelé que le souhait de voir la Calédonie détenir 51 % du capital de la SLN, était exprimé depuis plus de dix ans maintenant par Calédonie Ensemble.

Des propos que Philippe Gomès a réaffirmés au micro de Koodji TV

Source : Calédosphère

À voir aussi :

La collégialité piétinée par la Coalition Avenir en confiance/Eveil océanien/Union calédonienne

(4 août 2019) La collégialité, que Thierry SANTA s’est pourtant engagé à faire respecter e…