Accueil VU SUR LE WEB Le rectificatif du président de la Commission des Lois

Le rectificatif du président de la Commission des Lois

Urvoas

Ce mardi l’assemblée nationale a décidé, sur proposition de Claude Bartolone, de la constitution d’une mission d’information « sur l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie » . La décision en a été prise par la Conférence des Présidents.

Elle sera composée de 17 parlementaires,15 issus des différents groupes de l’Assemblée auxquels se joindront les deux députés du territoire Philippe Gomès et Sonia Lagarde.

Nous concrétisons ainsi le vœu du Premier ministre qui, s’exprimant le 23 juillet dernier lors des questions au gouvernement et répondant à une interrogation de Dominique Bussereau, député UMP de Charentes Maritimes et ancien ministre, avait indiqué qu’il souhaitait « associer très étroitement la représentation parlementaire » et proposait la création d’un groupe de travail composé de députés et de sénateurs, issus de la majorité comme de l’opposition pour suivre en temps réel le travail d’écoute et d’analyse » que conduisent Jean-François Merle et Alain Christnacht pour le gouvernement.

Il est donc pour le moins étonnant que le « Rassemblement UMP – Front pour l’Unité » formation calédonienne ait cru devoir condamner cette initiative en la présentant comme « destinée à définir les contours de l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie » . Il est même très choquant que le communiqué publié à Nouméa écrive que ces « mots » seraient « les propres termes de Claude Bartolone » ce qui est un pur mensonge. ( 17 octobre 2014 )

Jean-Jacques Urvoas

(Source de l’article)

À voir aussi :

Provinciales 2019 : Grande consultation citoyenne à la Maison de quartier de Tindu à Ducos

Ce lundi 25 mars 2019, nos militants étaient cet après midi en “happening”, à …