Accueil VU SUR LE WEB Philippe Gomès : « Le Président a réaffirmé la neutralité de l’État »

Philippe Gomès : « Le Président a réaffirmé la neutralité de l’État »

NC1erePG

De retour d’Australie, où il avait accompagné le Président François Hollande lors de son déplacement officiel, Philippe Gomès, député de la deuxième circonscription de Nouvelle-Calédonie, était l’invité de la Matinale de NC1ère radio.

De retour sur le Caillou après avoir accompagné le Président de la République François Hollande pour sa visite d’État en Australie, Philippe Gomès, député de la deuxième circonscription de Nouvelle-Calédonie, était l’invité de la Matinale de NC1ère. Il répondait aux questions d’Angélique Souche.

Interrogé sur la manière dont il a perçu les déclarations de François Hollande lors de son déplacement en Nouvelle-Calédonie les 16 et 17 novembre dernier, Philippe Gomès a tout d’abord souligné la chose suivante : « Le Président de la République a réaffirmé la neutralité de l’État. »

« Chaque fois que l’État a été en faveur d’un camp ou d’un autre, ça a été une catastrophe pour notre pays », a-t-il poursuivi, faisant référence aux événements sous l’ère de Mitterrand et l’affaire d’Ouvéa pendant le gouvernement Chirac.

Pour Philippe Gomès, l’important était aussi de rappeler que l’avenir politique du territoire dépend avant tout de ses habitants : « La deuxième chose, et ce qui me semble important, c’est que François Hollande a remis les Calédoniens face à leurs responsabilités ».

« Oui, nous sommes responsables de notre avenir. Ce n’est pas Hollande qui va voter, ce n’est pas Sarkozy qui va voter, ou ce n’est pas un autre président qui va voter en 2018. Ce sont les Calédoniens qui vont voter. Donc nous devons prendre nos responsabilités en dialoguant ensemble, de manière approfondie pour passer cette échéance de 2018 et continuer à construire la Nouvelle-Calédonie, dans la paix et ensemble ».

Retrouvez l’intégralité de l’entretien de Philippe Gomès :

Source : NC 1ère

À voir aussi :

L’audition jeudi soir de la ministre de la justice devant la délégation outre-mer de l’Assemblée m’a permis de lui demander des renseignements sur l’accroissement des actes de violences intra familiales et d’enfance en danger dans les Outre-mer et en Nouvelle-Calédonie en particulier

L’audition jeudi soir de la ministre de la justice devant la délégation outre-mer de l’Ass…