Accueil FOCUS MÉDIA Philippe Dunoyer : La situation actuelle du gouvernement est contraire a l’intérêt général

Philippe Dunoyer : La situation actuelle du gouvernement est contraire a l’intérêt général

Pdunoyernc1ere

Philippe Dunoyer : « La situation avec un gouvernement qui expédie les affaires courantes est une situation qui est contraire à l’intérêt général du pays. D’abord, parce qu’on ne peut pas durablement avoir un exécutif qui se cantonne à expédier des petits dossiers quand autant de réformes sont attendues, et nécessaires, par les Calédoniens. Je vais citer celles du projet éducatif, du fonds pour les générations futures, du redressement des comptes du pays, de l’instauration d’une couverture médicale complémentaire obligatoire, etc., etc. Pour ça, il faut un exécutif avec un président, un exécutif de plein exercice. Il faut aussi un exécutif qui soit en capacité d’ouvrir des discussions, enfin, sur la sortir de l’Accord de Nouméa. Or, sur ces deux sujets-là, le RUMP a choisi, c’est son choix, délibérément de se placer dans l’opposition. Il est contre les discussions sur la sortie de l’accord jusqu’au moins en 2017, et l’élection présidentielle, et ils sont contre, on l’a vu le 15 décembre, les réformes pour lesquelles pourtant ils avaient même apposé leur signature sur l’agenda fiscal. Donc, ils ne peuvent pas prétendre à présider un gouvernement, d’autant plus que, et c’est tout sauf accessoire, lors des élections provinciales, le RUMP a recueilli 14600 voix quand Calédonie ensemble en a recueilli 27300. Et on veut leur dire qu’il y a un choix tout simple, le choix de se positionner dans l’opposition, de manière systématique, ça, c’est un choix démocratique. Par contre d’organiser volontairement la paralysie des institutions, ça, c’est un choix antidémocratique. » ( RNC 1ère le 6 janvier 2015 )

À voir aussi :

L’audition jeudi soir de la ministre de la justice devant la délégation outre-mer de l’Assemblée m’a permis de lui demander des renseignements sur l’accroissement des actes de violences intra familiales et d’enfance en danger dans les Outre-mer et en Nouvelle-Calédonie en particulier

L’audition jeudi soir de la ministre de la justice devant la délégation outre-mer de l’Ass…