Accueil ACTUALITÉS La pantalonnade n’a que trop duré

La pantalonnade n’a que trop duré

c

Communiqué du jeudi 3 septembre 2015 

Par communiqué du 27 août dernier, le président du Gouvernement avait considéré que la condamnation à 2 mois de prison avec sursis assortie d’une obligation de soins de monsieur Anthony Lecren, membre du Gouvernement en charge notamment de l’écologie, du développement durable et des affaires coutumières, rendait incompatible son maintien au sein du Gouvernement.

Il lui avait demandé en conséquence, de remettre immédiatement sa démission de ses fonctions, ce que l’intéressé avait refusé de faire.
Aujourd’hui, selon les médias, Anthony Lecren a de nouveau des ennuis avec la justice. En état d’ivresse, il aurait menacé de mort et battu son ex- compagne avant d’être interpellé par les forces de l’ordre.

La pantalonnade, dégradante pour nos institutions, n’a que trop duré. Si Anthony Lecren ne démissionne pas, l’Union Calédonienne – sans plus attendre – doit prendre l’initiative de le remplacer au sein du Gouvernement.

Pour lire le communiqué en version PDF, cliquez-ici

À voir aussi :

L’audition jeudi soir de la ministre de la justice devant la délégation outre-mer de l’Assemblée m’a permis de lui demander des renseignements sur l’accroissement des actes de violences intra familiales et d’enfance en danger dans les Outre-mer et en Nouvelle-Calédonie en particulier

L’audition jeudi soir de la ministre de la justice devant la délégation outre-mer de l’Ass…