Accueil ACTUALITÉS Une nouvelle manœuvre dilatoire prive les calédoniens d’un débat public sur le nickel au Congrès

Une nouvelle manœuvre dilatoire prive les calédoniens d’un débat public sur le nickel au Congrès

communique 2

( 21 septembre 2015 ) La commission de la législation et de la réglementation économique et fiscale du Congrès de la Nouvelle-Calédonie s’est réunie cet après-midi, conformément à la décision prise par le bureau de l’institution le 16 septembre, afin d’examiner la demande de session extraordinaire formulée par le Gouvernement sur la question des exportations minières.

Hélas, le président de la commission, Grégoire Bernut a retiré ce point de l’ordre du jour, de sa propre autorité et avec l’accord du président du Congrès, pour inscrire – toujours d’autorité et sans aucune consultation préalable de la conférence des présidents – le projet de vœu que les Républicains ont déposé vendredi dernier.

Calédonie Ensemble condamne ce coup de force institutionnel, qui constitue une nouvelle illustration de la volonté des Républicains – soutenus par une partie de l’UC – de priver les Calédoniens du débat public auquel ils ont droit sur la question des exportations de minerai en particulier, et de la mine et de la métallurgie en général.

À voir aussi :

Réglons les problèmes sanitaires, économiques et sociaux avant de s’engager sur un second tour des municipales

(21 avril 2020) Il nous semble plus urgent de traiter les problèmes sanitaires, économique…