Accueil ASSEMBLÉE NATIONALE Contrats de développement : Monsieur Gomès y veut des sous…

Contrats de développement : Monsieur Gomès y veut des sous…

contras

( 3 novembre 2015 ) La question du financement des contrats de développement passés entre l’État et la Nouvelle-Calédonie se pose avec une urgence de plus en plus grande. En raison de ses difficultés budgétaires et financières, l’État a rogné sa part, ce qui a pour conséquence que certains programmes ne peuvent être lancés faute de financement de la part de l’État. À l’Assemblée nationale, Philippe Gomès a donc, une nouvelle fois, attiré l’attention du gouvernement sur la nécessité de tenir ses engagements.

Pour financer ces outils inscrits dans les accords et indispensables au développement et au rééquilibrage. La réponse du gouvernement n’a pas été à la hauteur des enjeux, ce qui a conduit Philippe Gomès à apostropher George Pau-Langevin et à demander que le sujet soit inscrit à l’ordre du jour du prochain Comité des Signataires.

 

À voir aussi :

L’audition jeudi soir de la ministre de la justice devant la délégation outre-mer de l’Assemblée m’a permis de lui demander des renseignements sur l’accroissement des actes de violences intra familiales et d’enfance en danger dans les Outre-mer et en Nouvelle-Calédonie en particulier

L’audition jeudi soir de la ministre de la justice devant la délégation outre-mer de l’Ass…