Accueil FOCUS MÉDIA Philippe Dunoyer répond à Sonia Backès

Philippe Dunoyer répond à Sonia Backès

PDunoyer2

Retrouvez ci-dessous, l’intervention de Philippe Dunoyer sur Radio Nouvelle-Calédonie 1ère, diffusée le 10 novembre 2015 :

Journaliste : La réponse de Calédonie ensemble au parti les Républicains à propos des réformes économiques et fiscales. Il y a une semaine Sonia Backès et Grégoire Bernut appelaient de leurs vœux une relance de la machine économique. Ils entendaient déposer, avant la fin de l’année, un projet de loi pour réformer l’impôt sur le revenu pour favoriser, disaient-‑ils, les classes moyennes. Pour Calédonie ensemble il s’agit à la fois d’amnésie et de démagogie.

Philippe Dunoyer, le porte-­parole de Calédonie ensemble :
Philippe Dunoyer : Elle est très mal placée pour donner des leçons, notamment en matières fiscales et économiques, puisqu’elle a quand même réussi à présenter un texte qui a obtenu zéro voix, sur 54, au Congrès, c’était son projet de TVA. Et même à déposer un texte sur l’impôt sur le revenu pour les classes moyennes, c’est‑à-­dire qui gagnaient 1,5 millions, ou plus, par mois, qui n’a même pas été examiné. Je parle pas de la situation budgétaire dont, aujourd’ʹhui, tout le monde sait qu’elle est très grave. Donc, quand on est aux manettes, pendant trois ans et demi, la première question,
c’est qu’est-­ce que tu as fait pendant trois ans et demi pour corriger ce que tu exiges aujourd’hui de ceux qui sont aux responsabilités ? On est mal placé pour donner des leçons. Et puis sur le fond, ce qu’on dit aujourd’hui aux Républicains, c’est qu’ils parlent de loi antitrust à réformer et de réforme d’impôt sur le revenu sur les classes moyennes, par exemple. Ce sont deux sujets qui sont en ce moment en train d’être finalisés par le gouvernement, et tout le monde le sait puisque l’agenda qui le prévoyait est suivi tous les mois par un comité de suivi qui réunit tous les groupes politiques et les organisations syndicales à qui ça a été annoncé, il y a 15 jours. On peut pas dire, je vais déposer un texte et il sera adopté avant la fin de l’année sur le même sujet que celui qui est évidemment travaillé par le gouvernement, qui déposera, avant la fin de l’année, des projets en la matière.

Source : RNC 1ère

À voir aussi :

L’audition jeudi soir de la ministre de la justice devant la délégation outre-mer de l’Assemblée m’a permis de lui demander des renseignements sur l’accroissement des actes de violences intra familiales et d’enfance en danger dans les Outre-mer et en Nouvelle-Calédonie en particulier

L’audition jeudi soir de la ministre de la justice devant la délégation outre-mer de l’Ass…