Accueil Province Sud Thio sous le signe de l’insertion

Thio sous le signe de l’insertion

thio

( 29 janvier 2016 ) C’est sous le chaud soleil de Thio et les applaudissements de la tribu réunie pour l’occasion que le chantier d’insertion de Saint-Joseph a été inauguré, en présence de Martine Lagneau, première vice-présidente de la province Sud.

L’émotion était palpable à la tribu de Saint-Joseph, en ce vendredi 29 janvier. Non seulement dans les discours des différents intervenants mais également dans les yeux des 7 stagiaires. Car un chantier d’insertion ce n’est pas seulement un groupe de jeunes qui, de long mois durant, travaillent ensemble à bâtir une cuisine, des sanitaires, ou une maison commune… Un chantier d’insertion c’est surtout la fierté du travail accompli, la fierté d’avoir acquis et développé des compétences. C’est un tremplin pour l’avenir.

La fierté du travail accompli

Fierté fut le maître-mot des discours d’inauguration. « Nous remercions la province Sud pour toute l’aide qu’elle  nous apporte, nous qui, comme notre côte, sommes souvent oubliés »,  déclare Joseph Oundo, président du Conseil des anciens du district de Borendy, avant d’ajouter : « Il faut aider nos jeune car  nous sommes fiers de ce qu’ils ont fait. Il ne faut pas s’arrêter à ce chantier mais aller de l’avant. » Emotion et fierté également dans les mots de Martine Lagneau, première vice-présidente de la province Sud : « C’est avec beaucoup d’émotion que nous nous retrouvons ensemble ici pour ce quatrième chantier d’insertion effectué sur la commune depuis un an et demi. Nous sommes fiers de ce que vous avez tous accompli, stagiaires, encadrants, tribu, clans, mamans. Ces chantiers représentent une occasion d’apprendre un métier, de développer des compétences. Et cela représente aussi un espoir, celui de voir le tourisme se développer ici à Thio. » Le chantier inauguré consiste en effet en la construction d’une cuisine de 60,6 m² comprenant également une terrasse en préau. Les murs de la maison commune et du bloc sanitaire ont par ailleurs été repeints. L’association Géyra avait sollicité ce chantier en juillet 2009 afin d’accueillir diverses manifestations touristiques et culturelles tout au long de l’année.cuisine

Un tremplin pour l’avenir

Les 7 stagiaires de la tribu ayant participé à cette opération se déclarent tous très fiers de leur travail. « On a appris qu’il y avait un chantier par la MIJ et on a tout de suite eu envie d’y participer car cela aide notre tribu et c’est aussi bon pour nous. On travaillait de 7hà 11h30, puis de 13h à 16h30. Le chantier a démarré en juillet jusqu’en décembre », explique Terry Oundo, 22 ans, titulaire d’un CAP menuiserie. « On a travaillé sur la totalité du bâtiment et appris plein de nouvelles choses » précise-t-il tandis qu’Alexis Nékaré, 24 ans, titulaire d’un BEP mécanique,  ajoute : « moi je n’avais jamais fait de maçonnerie et de menuiserie et j’ai trouvé cela vraiment intéressant. Et puis, un chantier, ça redonne envie de travailler, de suivre une formation ou de monter un projet ».Cette volonté de ne pas s’arrêter à ce chantier est d’ores et déjà confirmée puisque sur les 7 stagiaires, 2 ont trouvé un emploi, 4 ont des projets de formation complémentaire  et 1 souhaite lancer sa propre activité. Pari réussi donc ? « Tout à fait, conclut Martine Lagneau, et ce chantier a une vrai valeur d’exemple puisqu’il a été mené à terme par le même groupe de stagiaires de A à Z et que le travail réalisé, du carrelage à l’équipement de la cuisine, en passant par la toiture, est tout simplement parfait ».

 Thio cuisine

tribu

Le chiffre

Ce chantier d’insertion a été financé intégralement par la province Sud, à hauteur de

14 530 598F.

Les partenaires

Le Service de médiation, de l’insertion et de la prévention de la direction de l’Économie, de la Formation et de l’Emploi, pilote de l’opération,

La Mission d’Insertion des Jeunes,

L’Association PUMAWA qui a organisé la restauration des stagiaires et de l’encadrant technique d’insertion,

L’association calédonienne pour le travail et l’insertion vers l’emploi (ACTIVE) qui a assuré la réalisation de l’ouvrage et la formation des stagiaires.

INFOS PRATIQUES
Les chantiers d’insertion en bref
Objectifs
Redonner une chance aux personnes en difficulté
En leur proposant un stage,
En les accompagnant de manière individualisée pour leur insertion sociale et
professionnelle,
En leur apportant une formation professionnelle.
Renforcer la politique d’investissement et d’embellissement d’une commune, d’une tribu, d’un quartier
Réhabilitation de bâtiment, travaux publics, espaces verts, environnement, agriculture, horticulture, embellissement, multimédia, artisanat, domaines culturel, artistique, touristique, etc.
Apporter une réponse collective à des problèmes sociaux localisés (délinquance, perturbation, dégradations, etc.)
En proposant une activité valorisante et reconnue

En mobilisant le réseau associatif, social et coutumier, au sein d’un réseau de partenaires publics ou privés : l’État, la province Sud, les mairies, les établissements de formation, mission d’insertion des jeunes, association calédonienne pour le travail et l’insertion vers l’emploi, etc.
Missions
Mobiliser des personnes en difficulté et leur permettre de sortir de situation d’exclusion,
Apporter des réponses à d’éventuels problèmes sociaux et psychologiques,
Permettre la (re)socialisation des stagiaires,
Accompagner la construction de leur projet professionnel,
Proposer une formation, en vue de l’acquisition d’une qualification, à moyen ou long terme,
Faciliter l’accès à l’emploi des personnes accueillies,
Permettre la réappropriation par ses habitants d’un quartier, d’une zone, d’un site, ou d’un bâtiment.
Public
Demandeurs d’emploi de longue durée inscrits au SEP et en difficulté,
Les travailleurs handicapés,
Jeunes suivis par la MIJ,
Toute personne rencontrant des difficultés d’insertion.

Source : Province Sud

À voir aussi :

Philippe DUNOYER : Ce n’est pas aux calédoniens de payer la facture d’électricité de la SLN

(17 mars 2019) « Nous sommes bien évidemment POUR le sauvetage de la SLN. Mais les Calédon…