Accueil VU SUR LE WEB Plan de soutien conjoncturel en faveur de l’activité minière et métallurgique

Plan de soutien conjoncturel en faveur de l’activité minière et métallurgique

plan

( 8 mars 2016 ) Philippe Germain : « Vu la gravité de la crise que connait le secteur nickel, et comme annoncé dans la déclaration commune du dernier Comité des signataires, « des réponses communes fortes doivent être apportées » par tous les partenaires calédoniens et l’État afin de rassurer la profession et d’adresser un message de confiance aux Calédoniens.
C’est à cette condition que 2016 pourra être une année utile pour les discussions sur la sortie de l’Accord de Nouméa, pour la stratégie pays et pour la mise en place des réformes économiques et sociales.

En conséquence, le Gouvernement, après consultation des groupes politiques et des forces vives, a présenté ce matin son plan de soutien conjoncturel en faveur de l’activité minière et métallurgique qui se décline en trois points.

1) Programme prévisionnel d’urgence des exportations :
– Approvisionner en priorité l’usine SMSP en Corée
– Autoriser des exportations vers la Chine de préférence à destination des aciéristes et non des fabricants de ” pig iron “, responsables de la chute des cours.
– Renouveler les autorisations d’export à destination des clients traditionnels.
– Ouvrir les discussions sur les prix plancher.

2) Fonds nickel :
– Prendre en charge les cotisation sociales des entreprises en difficulté.
– Curer les cours d’eau si besoin d’activités sur les sites.

3) Accompagnement des opérateurs miniers :
– Repousser l’obligation de reconnaissance (travaux de sondage) de 2019 à 2023 pour étaler la charge et les besoins de trésorerie des entreprises minières. »

Pour lire le soutien conjoncturel, cliquez-ici

À voir aussi :

Réglons les problèmes sanitaires, économiques et sociaux avant de s’engager sur un second tour des municipales

(21 avril 2020) Il nous semble plus urgent de traiter les problèmes sanitaires, économique…