Accueil ACTUALITÉS À l’unanimité, l’installation de l’autorité de la concurrence adoptée définitivement !

À l’unanimité, l’installation de l’autorité de la concurrence adoptée définitivement !

autorite de la concurrence

Ce 7 avril, l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité le projet de loi organique créant une Haute Autorité de la concurrence.

C’est l’achèvement d’un long combat mené par Philippe Gomès et Calédonie Ensemble au Congrès de la Nouvelle-Calédonie comme à l’Assemblée.

Dès le 31 août 2009 en effet, dans la déclaration de politique générale qu’il prononçait devant le congrès de la Nouvelle-Calédonie, Philippe Gomès alors président du gouvernement, s’engageait en faveur de la mise en place d’une législation anti-trust ainsi que de la création d’une autorité de la concurrence.

Et c’est suite à une proposition de loi déposée par Calédonie Ensemble que la législation anti-trust a été adoptée en 2013. Elle vise à faire en sorte qu’aucune entreprise, dans un secteur d’activité, ne détienne plus de 25% des parts de marché. Une plus grande concurrence entre les entreprises va générer une meilleure offre en terme de prix pour les Calédoniens.

Pour surveiller la mise en œuvre de ce texte et veiller au fonctionnement concurrentiel des marchés, il fallait créer une autorité administrative indépendante des lobbys politiques, économiques et financiers.

C’est désormais possible.

En effet, la proposition de loi organique, dont le député Philippe Gomès était le rapporteur, a levé les derniers obstacles juridiques à la mise en place de cette autorité.
Elle a été adoptée ce 7 avril à l’Assemblée nationale, à l’unanimité !

Ce 7 avril est donc une journée particulière pour Philippe Gomès, Calédonie Ensemble et tous ceux qui sans relâche ont pris une part active à la lutte contre la vie chère.

À voir aussi :

L’audition jeudi soir de la ministre de la justice devant la délégation outre-mer de l’Assemblée m’a permis de lui demander des renseignements sur l’accroissement des actes de violences intra familiales et d’enfance en danger dans les Outre-mer et en Nouvelle-Calédonie en particulier

L’audition jeudi soir de la ministre de la justice devant la délégation outre-mer de l’Ass…