Accueil VIDÉOS Philippe Germain invité du Journal télévisé : Faire le bilan et parler de l’avenir

Philippe Germain invité du Journal télévisé : Faire le bilan et parler de l’avenir

( 8 mai 2016 ) Philippe Germain était l’invité du Journal Télévisé afin de dresser le bilan du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, un an après son élection à la tête de l’exécutif.

Combler le déficit budgétaire de la Nouvelle-Calédonie et remettre en ordre des comptes sociaux ont été les priorités de l’exécutif et Philippe Germain souligne que son gouvernement a beaucoup travaillé.

Le président du gouvernement a également été interrogé sur le problème spécifique du RUAMM, dispositif social en déficit. La situation est inquiétante et met en péril le dispositif, le président du gouvernement a souhaité mettre chacun devant ses responsabilités.

« Supprimer le gaspillage, l’inutile et le superflu »

Philippe Germain est également revenu sur la résorption du déficit budgétaire.
Il a fallu une action énergique, et qui se poursuit d’ailleurs aujourd’hui, pour mettre un terme aux dérives. « Nous avons supprimer le gaspillage, l’inutile et le superflu » a déclaré Philippe Germain qui a précisé que c’est son gouvernement qui a donné l’exemple.

« Il faut relancer l’économie »

Cette interview a donné l’occasion pour le président du gouvernement de revenir sur la réforme de la fiscalité calédonienne. Précisant tout d’abord que sa priorité a été de maintenir l’investissement et d’améliorer le pouvoir d’achat des Calédoniens, Philippe Germain a insisté sur la nécessité de relancer l’économie.

Il a bien sûr été question de la TGC, la Taxe Générale à la Consommation, que le gouvernement a adopté et qui sera prochainement présenté au Congrès. Philippe Germain a expliqué le dispositif et en quoi il ferait baisser les prix, mais il a d’abord rappelé quelle avait été la méthode choisie pour proposer la réforme.

« Redonner du pouvoir d’achat aux Calédoniens »

Lors de cette interview, Philippe Germain a développé largement les questions liées à la fiscalité. En effet, le gouvernement préparer une réforme de l’IRPP, l’impôt sur le revenu, notamment en faveur des classes moyennes. Détaillant la réforme Philippe Germain a précisé qu’elle devrait permettre aux Calédoniens de retrouver du pouvoir d’achat

La réforme de l’impôt sur le revenu, on en parle depuis des lustres, mais pourquoi Philippe Germain ne s’est-il pas inspiré de la proposition faite il y a peu de temps par Sonia Backès ?

« Nous portons la réforme de la compétitivité »

Évoquant les réformes économiques et sociales nécessaires à la relance de l’économie et l’amélioration du pouvoir d’achat, Philippe Germain a évoqué la création prochaine de l’autorité de la concurrence que plus rien n’empêche désormais. Le président du gouvernement est également revenu sur le projet de loi du pays sur la compétitivité.

Intégration régionale et développement économique

Le président du gouvernement, Philippe Germain, a accompagné le Premier ministre Manuel Valls lors de sa visite officielle en Nouvelle-Zélande.
Cette visite a précisé le président du gouvernement s’inscrit dans une démarche de rencontres économiques et commerciales avec nos voisins. Après une première mission au Vanuatu et avant un voyage en Australie, les échanges avec les néo-zélandais ont été fructueux. Le Vanuatu, l’Australie et la Nouvelle-Zélande qui parallèlement soutiennent la démarche d’adhésion de la Nouvelle-Calédonie au Forum des îles du Pacifique.

Source : NC 1ère

À voir aussi :

Réglons les problèmes sanitaires, économiques et sociaux avant de s’engager sur un second tour des municipales

(21 avril 2020) Il nous semble plus urgent de traiter les problèmes sanitaires, économique…