Accueil VU SUR LE WEB Lycée du Mont-Dore : Ouverture partielle en 2017

Lycée du Mont-Dore : Ouverture partielle en 2017

( 17 septembre 2016 ) Philippe Gomès : « Ce lycée – tant attendu – revient de loin…
Lors des élections provinciales de 2009 Calédonie Ensemble s’oppose au transfert de l’enseignement eu égard aux conditions financières proposées par l’État notamment en matière d’investissement ( ce qui avait donné lieu à une polémique très sérieuse avec le Haut-Commissaire Yves Dassonville qui défendait âprement la position de l’État… ). En effet, la dotation qu’il était prévu d’allouer à la Nouvelle-Calédonie était largement insuffisante : un milliard en tout et pour tout de dotation d’investissement annuel pour construire les lycées du Mont-Dore et de Pouembout mais aussi pour moderniser et rénover les établissements existants ! Ce schéma avait été adopté au comité des signataires de décembre 2008 malgré notre opposition.
Nous avions pris l’engagement, pendant la campagne, de revenir sur cette décision si les calédoniens nous faisaient confiance. Dès lors, au lendemain des élections, en tant président du gouvernement chargé notamment du transfert de l’enseignement, j’ai repris ce dossier afin de permettre que la loi organique soit modifiée et que le financement des deux lycées par l’État ( 11 milliards ) soit garanti en dehors de la dotation d’investissement annuelle. C’est l’article 55-1.
Les deux lycées sont désormais une réalité dans notre paysage. Celui du Mont Dore accueillera 800 enfants et comprendra également un internat de 100 places. Sa montée en puissance s’échelonnera sur 3 rentrées ( 2917/2018/2019 ). »

À voir aussi :

Inscription d’office des calédoniens natifs de droit commun : Calédonie Ensemble condamne le double langage de Sonia Backès

(17 octobre 2019) Lors du dernier comité des signataires, l’Etat a refusé, à la demande de…