Accueil VU SUR LE WEB Syndicat Intercommunal à Vocation Multiple (SIVM) de La Foa : Un « fantôme » bien vivant

Syndicat Intercommunal à Vocation Multiple (SIVM) de La Foa : Un « fantôme » bien vivant

( 7 avril 2017 ) Philippe Gomès : A la suite des allégations diffusées sur les réseaux, concernant le Syndicat Intercommunal à Vocation Multiple (SIVM) de La Foa que je préside, je tiens à apporter les précisions suivantes :

Le SIVM a été créé en 1973. Il rassemble les communes de La Foa, Moindou, Farino, Sarraméa, Boulouparis, Paita, Bourail et Thio. Je le préside depuis 1995 et son vice-président est Alain Lazare, maire de Boulouparis. Chaque commune siège en son sein via deux représentants. De nombreux maires, en sont membres : Joe Peyronnet Maire de Moindou, Alexandre Némébreux Maire de Sarraméa, Régis Roustan Maire de Farino, Harold Martin Maire de Paita, Brigitte El Arbi Maire de Bourail. Il se réunit une dizaine de fois par an à un rythme équivalent à celui des conseils municipaux.

Ses missions sont les suivantes :

– Électrification rurale depuis sa création (700 millions FCFP à 1 milliard FCFP d’investissements par mandat pour 200 à 300 foyers raccordés au réseau),
– Transport scolaire pour les élèves poursuivant leur scolarité dans les lycées du grand Nouméa (200 élèves transportés),
– Centre de secours et de lutte contre l’incendie pour 5 communes – Boulouparis, Farino, Sarraméa, Moindou et La Foa – depuis 1995 (5000 interventions par mandat),
– Gestion des déchèteries de La Foa, Boulouparis, Bourail et Thio depuis 2007 (30 000 tonnes de déchets traités par mandat),
– Service de lutte contre la dengue / Service de lutte contre les animaux errants / Service de ravitaillement en eau / Matériels pour manifestation,
– Gestion depuis 2017 de la piscine intercommunale de La Foa.

L’effectif du SIVM s’établit à 23 salariés permanents auquel il faut rajouter 34 pompiers volontaires.

Le budget du syndicat est de 2 milliards FCFP/an.

Pour votre complète information, je vous joins la liste des délégués des communes siégeant au sein du SIVM ainsi que le bilan d’activité du dernier mandat (2008-2014).

À voir aussi :

Réglons les problèmes sanitaires, économiques et sociaux avant de s’engager sur un second tour des municipales

(21 avril 2020) Il nous semble plus urgent de traiter les problèmes sanitaires, économique…