Accueil VU SUR LE WEB Nickel : Investir, innover et préserver l’emploi

Nickel : Investir, innover et préserver l’emploi

( 28 avril 2017 )  Philippe Dunoyer : « Nous avons visité ce matin avec Martine LAGNEAU, Monique JANDOT, Gyslène D’AMBREVILLE et Jean-Baptiste MARCHAND, la société ENDEL filiale du groupe ENGIE, la première société de travaux et de maintenance industrielle de Nouvelle-Calédonie et premier sous-traitant du territoire dans le secteur du Nickel. Cette société, issue de la fusion de MONTALEV et d’ENTREPOSE est l’un des fleurons de l’économie calédonienne.

Pour cette entreprise à la pointe de la technologie et de l’innovation le principal défi est de s’adapter à la profonde crise liée à la chute des cours du nickel que nous traversons. Avec 250 employés chez ENDEL et environ 600 collaborateurs dans toute la Nouvelle-Calédonie, le groupe ENGIE a su jusqu’alors préserver l’emploi notamment à l’aide de sa stratégie de formation permanente de son personnel mais aussi grâce à ces investissements dans la recherche et le développement.

Mais, comme d’autres opérateurs économiques du secteur, cette entreprise aura besoin de notre soutien, ici et à Paris.
Taux d’intérêts sur les prêts bancaires et les crédits de trésorerie aux entreprises, Banque Publique d’Investissement, plan de soutien financier de l’Etat pour les usines ou encore construction de la future centrale à gaz de la SLN,… ce sont quelques uns des thèmes que nous avons abordés avec les dirigeants du groupe ENGIE et d’ENDEL et ce, afin que je sois en mesure de porter au mieux leurs aspirations à l’assemblée Nationale, si les 11 et 18 juin prochains, les Calédoniens le décident. »

À voir aussi :

Inscription d’office des calédoniens natifs de droit commun : Calédonie Ensemble condamne le double langage de Sonia Backès

(17 octobre 2019) Lors du dernier comité des signataires, l’Etat a refusé, à la demande de…